6.5/10Gargouilles - Tome 6 - Le livre des mages

/ Critique - écrit par plienard, le 22/01/2010
Notre verdict : 6.5/10 - Le grimoire de Grégoire (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 4 minute(s) - laisser un commentaire

L'histoire d'un enfant qui veut devenir magicien pour sauver les êtres merveilleux. J. K. Rowling n'a plus qu'à bien se tenir !

Un petit rappel des épisodes précédents :

phidias
Phidias

Un jeune garçon, nommé Grégoire, voit sa vie chamboulée après l'héritage reçu par son père de la maison familiale. Toute la famille s'y installe. Grégoire découvre alors, sous le plancher de sa nouvelle chambre, un pendentif représentant la grande église qui se trouve en face de chez lui. La curiosité le pousse à aller visiter cette collégiale et le début de l'aventure commence. Le pendentif se met à briller et le voilà transporté au XVIIème siècle où le monde des mages humains et celui des êtres féériques vivent en harmonie (T1, Le voyageur). Il rencontre alors Phidias la gargouille qui garde l'église.

Grégoire
Grégoire
Au fil des albums et des allers-retours entre le XXIème et de XVIIème, le rôle de Grégoire se précise. Il apprend que la collégiale a été détruite au XVIIème siècle et veut prévenir phidias et ses amis. Il comprend alors qu'il est là pour protéger le monde des êtres merveilleux (T2, La clé du temps). Il va chercher à récupérer une clé enchantée comme celle de sa jolie cousine Edna.

Edna
Edna
Mais tous les allers-retours ne sont pas simples à gérer dans la vie d'un petit garçon, ce qui provoque des tensions familiales. Sa sœur Chloé le tient alors pour responsable des problèmes entre son père et sa mère (T3, Les gardiens). Un ennemi va peu à peu émerger, le mage noir, dont la mère d'Edna est une adepte.Grégoire va devoir créer les statues qui formeront les gardiens de la collégiale (T4, Phidias). Il découvre aussi son livre de magie qui ne le quitte plus. Il va suivre une formation de magicien pour lutter contre les forces de la magie noire (T5 : Le double maléfique).

Dans le tome 6, on retrouve Grégoire au XVIIème siècle, accompagné de sa sœur qu'il supporte peu. Il doit écrire un chapitre de son livre de magie. Plus clairement, il doit accomplir une mission (et la réussir) pour que ce chapitre s'écrive (tout seul). Le titre du chapitre est Sauver dans la souffrance !

Chloé
Chloé
Si vous ne connaissez pas la série, je vous conseille de faire une mise à jour et de lire les tomes précédents. En effet, on a un peu de mal à connaître l'importance de chacun des personnages, même si au fil de la lecture, les rôles s'éclaircissent. Il y a bien les deux pages d'explications au début qui présentent les personnages et qui permettent de comprendre tout de suite la série, mais ce n'est pas forcément suffisant. Il y a un manque notamment sur le fait  qu'il y a deux Phidias (la gargouille et le jeune garçon). On comprend que la sœur de Grégoire est nouvelle dans ce monde même si elle semble déjà en connaître plus que son frère en magie. Edna, quant à elle, est aussi indissociablement liée à Grégoire (à cause d'une histoire de copie de livre) ; si bien que pour écrire son (leur) chapitre, Edna et Grégoire vont effectuer la mission ensemble. Ils vont rencontrer de nombreuse créatures. Des petits êtres bleus appelés les schtroumpfs (eh oui !), des trolls-chrysolides, des méduses-sirènes, des griffons fuligineux et un dragon minéral.

Pour être honnête, j'ai eu un peu de mal à entrer dans l'histoire. Il est vrai que je n'avais pas lu les tomes précédents et j'ai certainement été pollué par toutes les références auxquelles cette série se rapporte. Harry Potter, évidemment, Le monde de Narnia, Monster Allergy, Les Schtroumpfs, la sœur habillée en super princesse styles les légendaires, les trolls-chrysolides qui font penser à la chose des 4 fantastiques. Bref de nombreuses références qui se mélangent, qui diffèrent et qui nuisent un peu à la cohérence de l'album. De plus, les personnages ont tous un côté je-sais-déjà-tout qui dérange. Mais comme c'est le sixième tome, c'est peut-être normal.

Au-delà de ça, le scénario de Denis-Pierre Filippi est très sympathique. On a envie de suivre ce petit garçon dans ses aventures. On perçoit que l'arrivée de sa grande sœur Chloé n'est pas anodine. On est donc impatient de connaître son rôle dans l'histoire. De même, le rapport entre Grégoire et Edna, cette opposition-complémentarité met l'eau à la bouche.

Concernant le dessin de Silvio Camboni, il est évident que l'on cherche à toucher en premier lieu un jeune public. Mais, même en tant qu'adulte, on apprécie. Les dessins sont superbes (le dragon-minéral est magnifique) et très bien mis en valeur par les couleurs saturées qui participent au sentiment d'un album pour enfant.

Gargouilles est donc une série pour enfant (ce qui est à noter chez les humanoïdes associés car rare) et de très bonne qualité. Les adultes peuvent y  trouver leur compte. Mais je conseillerais d'avoir lu les précédents tomes (et je n'ai pas d'action chez les humanoïdes associés, je le jure !).

A découvrir
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Sambre
Sambre
Jack Palmer - Tome 12 - L'enquête Corse
Jack Palmer - Tome 12 - L'enquête Corse