Glénat : Le troisième oeil T1, Nautilus T1

/ Critique - écrit par plienard, le 09/07/2021

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - laisser un commentaire

Tags : tome glenat one troisieme dessin sorties prix

L'exploration des profondeurs ... des mers ou de l'âme.

Nautilus - Tome 1 : Le théâtre des ombres - note : 8,5/10

Kimball O'Hara est un agent secret britannique d'origine indienne. Il enquête sur un agent russe qui aurait réussi à retourner un notable britannique. Mais alors qu'il est sur le point d'identifier le traître, un attentat détruit le HMS Northampton dans lequel il se trouve avec de hauts dignitaires russes. Il est alors accusé d'en être le responsable et n'a pas d'autre solution que de se sauver. Les documents succeptibles de l'innocenter se trouvent dorénavant sous 20 000 milles pieds d'eau et la seule personne capable de l'aider à les récupérer a disparu depuis plus de 10 ans.


© Glénat 2021.

 

Mathieu Mariolle joue avec les personnages d'auteurs célèbres - Rudyard Kipling et Jules Verne - et de leurs romans - Kim et 20 000 lieues sous les mers - pour construire un récit plein d'intérêt. Les lecteurs des romans cités précédemment n'auront que plus de plaisir de voir l'évolution des personnages dans de nouvelles situations et de noter les références de l'auteur BD aux romans.

Une idée originale magnifiquement mise en dessin par Guenaël Grabowski qui signe sa première BD éditée. Un superbe travail de découpage et de mise en scène, un dessin détaillé, jouant avec les ombres, on croit y voir la patte d'un Félix Meynet (Les Éternels).

Annoncé en trois tomes, cette histoire démarre sur les chapeaux de roues et laisse quelques interrogations sur le différend qui oppose Kimball à Jaya.

 

Le troisième oeil - Acte 1 : La vile lumière - note : 7/10

Olivier Ledroit nous emmène dans un Paris lumineux et illuminé mais à l'atmosphère sombre et mystérieuse. L'auteur est un véritable orfèvre. Chacune de ses bandes dessinées est un petit bijou de détails et de précisions. L'auteur de Requiem chevalier vampire nous propose une nouvelle série sous forme d'un triptyque intitulée Le Troisième oeil aux éditions Glénat.


© Glénat 2021.

 

Mickaël est apprenti vitrailliste et a un don peu répandu, celui de synesthésie. Il a la faculté de visionner les sons sous formes de couleurs et de figure géométriques. Il en profite pour explorer des sensations inconnues et au cours d'un trip un peu plus puissant que d'habitude il parvient à libérer ce qu'on appelle le troisième oeil. Il perçoit dès lors les flux d'énergie qui émane de toutes choses. Mais cela va bien au-delà : il perçoit une faune moins réjouissante qui possède les gens mal intentionnés. Et Mickaël n'a pas encore les moyens pour lutter contre !

Un premier tome de mise en place qui démarre fort. Une décapitation à l'épée ! D'emblée on comprend que des forces obscures parcourt la ville lumière et qu'un (des ?) chevalier(s) est présent pour mettre fin à leurs agissements. On retrouve un univers démoniaque qui est presqu'un fil rouge dans l'oeuvre d'Olivier Ledroit (Chroniques de la Lune Noire, Les Arcanes de la Lune Noire, Requiem chevalier vampire, Xoco). Mais très vite, on revient à une réalité beaucoup plus féerique, presque positive. Mickaël voit la beauté d'un monde caché.

L'auteur montre une nouvelle fois son grand talent mais il ne parvient pas à nous faire peur cette fois-ci. Même ses monstres sont esthétiquement beaux et ne sont pas effrayants. Dommage.

 


Les couvertures des 2 albums - © Glénat 2021.

 

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Androïdes – Tome 2 : Heureux qui comme Ulysse