8/10Drakoo : Les Artilleuses

/ Critique - écrit par plienard, le 25/04/2020
Notre verdict : 8/10 - Trois drôles de dames (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Trois braqueuses qui répondent aux doux noms de Miss Winchester, Lady Remington et Mam'zelle Gatling, font souffler un vent explosif dans le Paris féerique de la Belle époque.


© Drakoo.

 Lady Remington, Miss Winchester et Mam'zelle Gatling sont chargées par un commanditaire de braquer une banque et de dérober un coffre en particulier. À l'intérieur se trouve une mystérieuse bague. Si le vol est effectué sans encombre, il ne se déroule pas forcément sans discrétion. Mais le problème ne vient pas des forces de l'ordre, mais du commanditaire qui se fait sauvagement assassiné au moment de l'échange.

Trois nouvelles héroïnes viennent enrichir le panthéon des héros de bande dessinée. Elles ont du panache, du bagou, et sont plutôt sympathiques. Elles évoluent dans un univers que les lecteurs des romans de Pierre Level connaissent bien : un Paris féerique. Entendez par cela, où évolue des fées, enchanteurs, gnomes et autres personnages du petit peuple. Le dessin est signé Étienne Willem qui revient après La fille de l'exposition universelle (3 tomes déjà chez Grand Angle).

L'ambiance et le style n'est pas sans rappeler les Spectaculaires, mais l'univers y est bien différent et le plaisir bien présent avec des personnages intéressants, fouillés et des seconds rôles que je vous laisse découvrir.

 


© Drakoo 2020.

 

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Androïdes – Tome 2 : Heureux qui comme Ulysse