Dargaud : Vesper T1, Choco-boys

/ Critique - écrit par plienard, le 26/11/2021

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Tags : [phpBB Debug] PHP Warning: in file /var/www/krineinfr/article.php on line 334: Invalid argument supplied for foreach()
[phpBB Debug] PHP Warning: in file /var/www/krineinfr/article.php on line 341: Invalid argument supplied for foreach()

Vesper - Tome 1 : L'Amazone - note : 7/10

Le talent de Jérémy n'est plus à démontrer. Deux séries comme Barracuda (6 albums chez Dargaud) et Les chevaliers d'Héliopolis (4 tomes chez Glénat) ont fini par l'installer comme un des meilleurs dessinateurs du moment. Son premier essai comme scénariste avec Layla (1 tome chez Dargaud), a montré qu'il avait bien appris les leçons scénaristiques de ses maitres, Jean Dufaux et Alejandro Jodorowsky. Il renouvelle l'expérience avec le premier album d'une série prévue en six tomes en tant qu'auteur complet.


© Dargaud 2021.

 

Un récit de fantasy dans lequel l'héroïne-titre, Vesper, est une hybride, entendait par là à moitié humaine et à moitié chimère. Elle est au service du prince Crimson Nix, et participe à la reconquête du royaume sylvaestris sur les Sorajis. Mais la guerre piétine devant Valestiel. Un seul moyen pour réussir à prendre la citadelle, utiliser la magie que Vesper manie. Mais c'est un acte proscrit dont leurs opposants vont profiter.

 

Un hommage à Lucky Luke d'après Morris - Choco-boys - note : 8/10

C'est une surprise de voir l'auteur Ralf König reprendre le personnage de Lucky Luke pour lui rendre hommage. L'auteur allemand succède à son compatriote Mawil (Lucky Luke se recycle) pour une nouvelle parodie. Ralf König est notamment connu pour ses récits homosexuels dont il est un des auteurs reconnus et à l'humour parfois graveleux. On frémit dès lors pour le héros de 75 ans ! D'autant que les lecteurs de Lucky Luke ne sont, à priori, pas adepte de l'œuvre de Ralf König.


© Dargaud 2021.

 

Mais l'auteur prouve qu'il a un talent qui n'est pas usurpé. S'il garde ses sujets privilégiés - le couple, les relations entre homosexuels et hétérosexuels -, il ne prend pas le personnage de Lucky Luke en otage et lui rend bien hommage. Si on pouvait craindre le pire, c'est le meilleur qui arrive. Humour, finesse et intelligence sont de mises.

Lucky Luke arrive à Straight Gulch pour un nouveau boulot : accompagner cinq vaches venues de Suisse pour les faire paitre dans la Dandelion valley où l'herbe est bien grasse. Et pour l'accompagner il va choisir le cow-boy dont personne ne veut, un certain Terrence. Mais au fait, pourquoi personne ne veut travailler avec lui ? C'est ce qu'il va nous raconter.

 


Les couvertures des 2 albums - © Dargaud 2021.

 

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Androïdes – Tome 2 : Heureux qui comme Ulysse