Delcourt - Les héros répondent toujours présents !

/ Critique - écrit par Canette Ultra, le 15/11/2014

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - laisser un commentaire

Les héros pleuvent dans tous les sens et nous n'allons pas bouder notre plaisir. De l'innocent Charlie Brown au taciturne Brit en passant par Gryf ou l'envoutante Rachel, il y en aura pour tout le monde !

Snoopy et le petit monde des Peanuts – Tome 2 - 9/10


DR.

 

Snoopy, Charlie Brown et leurs amis sont de retours pour la période 1972-73. Snoopy est moins porté sur l’écriture dans ce tome et les sports sont davantage à l’honneur. De plus, il nous gratifie de quelques histoires ayant trait à son enfance (le dessin de Snoopy en chiot est crop meugnon). Pattie prend également plus d’importance dans ce tome et Snoopy semble toujours le seul à pouvoir vraiment la comprendre (à défaut de Charlie, toujours à côté du sujet). Les saisons s’enchaînent à un rythme qui semble plus soutenu que le précédent tome et ce gain de dynamisme accentue notre plaisir sans baisser le fond psychologique de l’ensemble. Un tome solide pour tous les amoureux du beagle et de sa bande.

 

Les légendaires – Tome 17 – L’exode de Kalandre – 8/10

Après la fin du dernier arc narratif, nous attendions avec impatience la suite des aventures de nos héros. Un retour de Danaël était même esquissé alors que le jeune homme était mort depuis longtemps. Il est effectivement de retour et il est au service de Kalandre. Cette mystérieuse jeune femme, gourou d’un mouvement mystérieux, promet se sauver le monde et délivrer les habitants du sort de Jovénia qui les a transformé en enfant. Pour ce faire, elle doit être escortée par les Légendaires. La tâche ne sera pas aisée et les rebondissements seront légions. Ténébris a sûrement le rôle le plus important pour faire éclater la vérité car elle n’est pas amie ou séduite par Danaël. Le groupe semble donc se diriger vers un flot de problème inégalé avec des sorciers puissants et des guerriers de légende. Cependant, le trait humoristique de la série n’est pas oublié et un nouveau personnage fantasque viendra faire son apparition. Ce tome est donc bourré de qualité et la suite promet de plus grandes choses encore.

 

Rachel Rising – Tome 2 : Même pas peur – 7/10


DR.

 

Dans un autre registre, Rachel Rising débarque. Les amateurs d’horreur, de frisson et de mystère sont aux anges. Terry Moore est toujours aux commandes. On progresse dans l’histoire, on en apprend davantage sur le pourquoi du comment mais on attend davantage de surprise pour la suite. Heureusement l’ambiance est sombre à souhait et les héroïnes assurent le spectacle. Une nouvelle fois, Jet, l’amie de Rachel, va mettre de la couleur dans cet album tandis que Rachel va poursuivre sa quête de réponses et de sensations. Visuellement, le noir et blanc sied à merveille à cette série et les scènes gores se superposent grâcieusement avec la neige qui tombent sans discontinuer.

 

Les Gardiens du Globe – Tome 1 : Assiégés – 8/10

Pour les férus de la saga Invincible, les Gardiens du Globe sont un groupe bien connus. En effet, Kirkman avait présenté le groupe comme un équivalent de la Ligue de Justice mais dès leurs premiers pas, le papa d’Invincible avait décimé le groupe. Jamais véritablement reformé jusqu’alors, il attendait sa renaissance. Dans un élan protecteur rappelant le projet des Avengers dans Marvel Now, les héros vont s’unir à l’échelle planétaire sous la houlette de Brit. Véritable crossover au sein de l’univers des super-héros de Kirkman, nous retrouvons des têtes d’affiche avec un paquet de nouveaux venus. Rien que pour Brit, j’adhère à la série. Le vétéran apprend à jouer en équipe et à suivre quelques idées super héroïque à commencer par l’adoption d’un costume (malgré les railleries de sa femme) et des gadgets (malgré les railleries de son meilleur ami). Chez les nouveaux venus, on aura un casting hétéroclite et coloré avec un couple Canadien, une allumeuse rapide comme l’éclair ou un lancer de boomerang. Si la coureuse m’amuse beaucoup, j’ai une certaine affection pour Tigre Génial qui, malgré un nom un peu naze, est un as de la gâchette qui se bande les yeux pour le « challenge ». Niveau méchant, on nous présente l’Ordre qui la joue menace globale mais pour l’instant, ils manquent encore un peu de charisme malgré un beau potentiel. Visuellement, Cereno fait un travail sérieux en compagnie de Getty même si les derniers épisodes de ce volume manquaient parfois de détail. Mais il faut bien être un peu râleur n’est-ce pas. Il va être amusant de suivre les tribulations de ce groupe qui ne manque ni de panache ni de charisme.
DR.

 

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Androïdes – Tome 2 : Heureux qui comme Ulysse