7.5/10Witch Doctor - Coup de scalpel !

/ Critique - écrit par Canette Ultra, le 13/11/2012
Notre verdict : 7.5/10 - à lire 3 fois par jour ! (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - laisser un commentaire

Witch Doctor est une nouvelle série et le moins que l’on puisse dire, c’est que le ton semble donné lorsque l’on voit le sourire qu’arbore le docteur Morrow. La série se définit comme un croisement du Dr.House et du Dr.Strange mais on découvrira assez vite que la saga lorgne du côté de Lovecraft avec un « je ne sais quoi » de cynisme et d’humour. Pour diriger l’opération, Brandon Seifert. S’il n’est pas encore très connu, il a eu un bon professeur lors de ses cours d’écriture scénaristique à l’université de Portland. Il sera même si bon élève qu’il assistera son mentor dans ses cours. Être l’assistant de Brian Michael Bendis n’est pas une référence anodine tant les œuvres de Bendis ont eu un impact significatif sur le monde des comics. On pense notamment à Secret War ou Secret Invasion mais la liste est longue. Aux scalpels, Lukas Ketner officie et à l’instar du scénariste, il vient d’Alaska et il a posé ses valises à Portland. S’il est nouveau dans le monde des comics, il se lance déjà, toujours avec Seifert, sur d’autres projets parallèles à Witch Doctor.

Witch Doctor - Coup de scalpel !
Le retour de la revanche du fils de l'exorciste ?
Mais revenons à notre bon docteur, avec son équipe de choc composée d’un anesthésiste et d’une patiente mi-femme, mi-créature, il intervient sur les cas où la médecine moderne est impuissante. En gros, il s’occupe des cas de possession, d’échange démoniaque ou d’invasion mystique. Il traque les créatures les plus diverses tout en empêchant ces dernières de tuer trop de personnes ou de déclencher l’apocalypse. À travers divers cas, nous aurons l’opportunité de voir des vampires, des créatures amphibies, des démons ou des fées. Toutes ces bestioles présentent la particularité d’être assez repoussantes et basées sur un postulat assez simple, ce sont des entités d’une autre dimension venues sur le corps de monstres gigantesques aux pouvoirs cataclysmiques. Si le design des créatures géantes rappellent Lovecraft, les autres ont un look qui mélange les monstres de Mignola (Hellboy, Lord Baltimore) et les insectes.

Witch Doctor - Coup de scalpel !
Bon appétit !
Le design est donc assez sombre et le lecteur est souvent mis mal à l’aise avec la découverte de ces créatures. Le travail de Ketner est étonnant de ce point de vue et les pages bonus qui expliquent la genèse de l’album illustrent bien cette démarche. Cet album part donc sur de bonnes bases mais l’on regrette que les premières interventions soient si courtes. Cette phase de présentation aurait pu être mieux amenée bien que la deuxième partie de l’album rattrape cette faiblesse en présentant une trame qui servira de toile de fond à ce comics. Même si certains ressorts sont un peu gros, le caractère du Dr Morrow est suffisamment fou pour nous séduire. En effet, il est un génie dont les excès sont contrebalancés par son savoir et ses indéniables résultats. Si le Dr.House avait le droit d’empaler ses patients ou de leur tirer dessus, il aurait peut-être ressemblé à Morrow. La suite confirmera sûrement les bons éléments et l’ambiance déjantée et macabre de ce premier album.

Witch Doctor - Coup de scalpel !
Une petite ville "tranquille" de l’Oregon !

A découvrir
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
V pour Vendetta
V pour Vendetta
Sambre
Sambre