8/10Les Temps nouveaux - Tome 1

/ Critique - écrit par plienard, le 15/02/2011
Notre verdict : 8/10 - Les temps nouveaux, une fois (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

La collection Signé chez Le Lombard est gage de qualité encore une fois. Elle nous présente la première partie d’une histoire d’amour dans un village ardennais belge. Et c’est vrai que les Ardennes belges sont belles.

En 1938, la montée du nazisme se fait ressentir partout en Europe, même à La Goffe, petit village ardennais belge. C’est en cette période que Thomas décide de revenir après huit ans passés au Congo belge. Son retour ne fait pas que des heureux. Et en premier lieu, son frère Charles, engagé en politique dans un parti de (d’extrême ?) droite, qui voit d’un mauvais œil ce frère dilettante qui revient accompagné d’Assunta, une superbe espagnole syndicaliste qui fuit l’Espagne franquiste.


DR.
Eric Warnauts et Raives (Guy Servais) sont les auteurs de ce très bon album qui peut réellement porté le titre d’album fait à quatre mains. Les deux auteurs sont deux amis qui ont développé une complicité telle qu’ils scénarisent et dessinent ensemble. Ils nous racontent, ici, une histoire avec des ingrédients que l’on a déjà vus ou lus de nombreuses fois : un petit village, des secrets, des non-dits, le retour d’un personnage qui va bousculer un quotidien bien établi, la période trouble d’avant-guerre. Tout cela, on l’a déjà vu et on serait tenté de soupirer d’exaspération et dire « encore une fois ! ». Et pourtant, à la lecture, jamais on ne se plaint. Au contraire. Il faut dire que le sujet résonne étrangement. Si c’est avant tout une histoire d’amour inaccomplie entre Thomas et Alice qui a épousé le frère de celui qu’elle aime, tout l’environnement politique et social qui l’entoure est très présent et nous amène à réfléchir. Une crise boursière quelques années plus tôt, la montée des extrémismes, des pays qui se scindent en deux entre pro et anti, ces quelques événements doivent nous rappeler des choses, des temps lointains comme très proches. Et si on n’y arrive pas, des artistes comme Warnauts et Raives se proposent de le faire. Merci à eux.


DR.
Au-delà de la portée sociale et éducative de cet album, celui-ci n’aurait pas d’impact si le talent n’était pas au rendez-vous. L’album est la première partie d’une histoire. Les couleurs et des dessins nous plongent dans l’ambiance et l’atmosphère de l’époque. Ce sont encore les « bonnes » années. Les couleurs sont claires, chaudes. Cet album nous racontent des idéaux qui vont bientôt s’écrouler, comme la fin d’un monde. Nous sommes juste avant la guerre.

Amour et désillusion, dans un environnement historique connu pour nous faire réfléchir sur notre époque. Warnauts et Raives s’associent une fois de plus pour un très bel album dont on attend impatiemment la suite.

A découvrir
V pour Vendetta
V pour Vendetta
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Ligue des Gentlemen Extraordinaires (La) - 1999-2000 - Volume I
Ligue des Gentlemen Extraordinaires (La) - 1999-2000 - Volume I