5/10Spyder - Tome 1 - Ombres chinoises

/ Critique - écrit par plienard, le 07/02/2011
Notre verdict : 5/10 - 16h chrono (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - laisser un commentaire

Les services secrets chinois demandent à Spyder et son équipe d’intercepter le traître de la DGSE, Luc Cassel. Et pour cela, ils n’ont que 16h.

Jonah Bao travaille pour les services secrets chinois, le HK3, avec une équipe qu’il a composé lui-même et selon son principal critère de sélection : la confiance. Il a recruté Jing Chao ancienne vice-championne olympique de tir, John Shouzoo qui utilise les animaux pour obtenir ses informations, King Wa ancien champion sumo et Dollface ancien hacker. Cette fine équipe est chargée de capturer Luc Cassel de la DGSE qui s’est enfuit à Hong Kong avec le cœur du président français.


DR.
Le label énergique Série B de Delcourt s’étoffe d’une nouvelle série écrite par Sébastien Latour et dessinée par Mr Fab. Si c’est la première bande dessinée pour Mr Fab, on connaît déjà les talents du scénariste sur des séries telles que Wisher ou Ellis aux éditions du Lombard. Et comme pour annoncer la couleur (et influencer le lecteur ?), quatre albums sont d’ores et déjà annoncés pour cette année (avec le visuel de couverture). Après celui-ci, viendront au mois d’Avril, Dragon céleste, Old school en Août et chasse à l’homme en Novembre, chacun avec un dessinateur différent. Super, serait-on tenté de dire, influencé par la qualité du label et le cycle de parution proche.

Pourtant étrangement, l’enthousiasme n’est pas de mise à la fin du tome. Le dessin est de qualité malgré quelques défauts avec des visages quelquefois un peu trop lisses. Les détails sont nombreux, on ressent le mouvement et les scènes d’action sont réalistes. Le dessin lisse et informatisé ne donne pas, non plus, beaucoup de chaleur. Concernant le scénario, l’intrigue se tient mais on n’arrive jamais à s’enflammer, se passionner. On est donc déçu par le scénario. On nous parle de la présence d’un vaisseau extra-terrestre et d’anneaux permettant de voyager d’une capitale à l’autre.
DR.
Pourtant l’histoire se cantonne (normal à Hong-Kong) à une banale histoire d’espionnage, de services secrets, de trahison, d’américains méchants et de chinois gentils et super forts. L’intrigue veut aussi que l’action se déroule sur un temps très court (16 heures pour récupérer le cœur viable du président). Les allusions aux séries télé 24 heures chrono ou encore V (avec ce vaisseau extra-terrestre au-dessus de la ville), voire même au film Indépendance day sont évidentes. Mais le mélange des genres ne prend pas. De plus, le côté « on est pressé par le temps » semble aussi influencer les auteurs qui passent du « on ne peut pas guérir le cœur du président » à « on l’a guéri » en à peine 2 pages et sans réelles explications.

Au demeurant, on est déçu par ce premier album. Gageons que c’est un album de présentation, de mise en place d’intrigues plus approfondies (le père et la sœur de Jonah, le vaisseau extra-terrestre). On attendra donc le deuxième opus, sans réel enthousiasme et avec beaucoup d’appréhensions

A découvrir
Ligue des Gentlemen Extraordinaires (La) - 1999-2000 - Volume I
Ligue des Gentlemen Extraordinaires (La) - 1999-2000 - Volume I
Royaume de Tolkien : Visions des Terres-du-milieu (Le)
Royaume de Tolkien : Visions des Terres-du-milieu (Le)
Jack Palmer - Tome 12 - L'enquête Corse
Jack Palmer - Tome 12 - L'enquête Corse