8/10Pierre Tombal

/ Critique - écrit par juro, le 14/02/2005
Notre verdict : 8/10 - La BD qui fait son trou ! (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 4 minute(s) - 5 réactions

Pierre Tombal les enterrera tous avec ses bières... car c'est sa tournée !

C'est bête à dire mais une fosse peut être drôle et le métier de fossoyeur hilarant. La vie ne vaut pas la peine d'être vécue si elle n'est pas drôle alors du côté du cimetière, la fête est omniprésente et les histoires des pensionnaires souvent incroyablement pleines de vie. Les âmes pleines de vie des cercueils s'en donnent à coeur joie pour donner un lot de situations tordantes à base de blagues, farces et anecdotes mortellement drôles. Pierre Tombal c'est la crème de la crémation à dévorer à tombeau ouvert. Une grande bande dessinée humoristique remplie d'humour noir. Le point de départ des auteurs est que devant la mort, tous sont égaux mais ça n'empêche pas les querelles de voisinage comme quoi, il existe bien une vie après la mort... Par contre, après plus de vingt albums, Pierre Tombal ne sent toujours pas le sapin et il compte bien faire de vieux os dans la BD, n'est-ce pas messieurs Hardy et Cauvin ?

A mourir de rire

01g_250.Les bières, il les descend toujours. Que ce soit au bar du coin ou sur son lieu de travail, le bien nommé Pierre Tombal aime le travail bien fait. Il est aux petits soins pour ses clients et aucun d'entre eux n'échangerait sa place avec un autre car l'homme est si attentionné qu'il fait partie du paysage fait de croix et de stèles. Même si la concurrence est forte avec Labulle, Formol et Baquet pour les autres types de consécrations mortuaires, Pierre a toujours la côte (flottante, bien entendu) et ces aventures imprégnées d'un mélange macabre d'humour noir et d'histoires insensées décochent sourires et rires. Rien que la dégaine « gainsbarienne » du fossoyeur et son attitude désopilante face à ses clients entraînent des dialogues qui en deviennent surréalistes et des situations inattendues.

La Mort est représentée sous les traits de la Grande Faucheuse décharnée et bien plus drôle que son image le laisse supposer. Son travail est tourné en dérision même si tous, hormis Pierre, la craignent. Elle fait partie du paysage visuel de la série et elle n'hésite pas à pas prendre un pot au bar coin, comme une vieille habituée. Le mystère qui règne autour d'elle est levé en partie par le fossoyeur, avec souvent l'aide d'un personnage secondaire, pour nous en apprendre plus à travers des anecdotes bien senties.

« J'fais des trous, des p'tits trous, encor des p'tits trous », Gainsbourg, Le poinçonneur des lilas

02_250.Avec un Cauvin au meilleur de sa forme et un Hardy qui n'est pas en reste, Pierre Tombal possède tous les arguments pour réussir et nous faire oublier passablement que c'est quand même de la Mort que traitent les ouvrages. La dérision envers la Faucheuse d'âmes laisse parfois pantois mais les esclaffements sont souvent au rendez-vous. Les gags les plus drôles étant sûrement ceux dus aux anecdotes racontées auprès d'une blonde mousseuse. Les retrouvailles entre les commerçants de la Mort ou les multiples clins d'oeil sur les épitaphes permettent de voir que les auteurs ne reculent devant rien pour nous arracher un rire et mettre une distance palpable avec la peur que tout s'arrête. Parce que... qu'est-ce qu'on se marre !

Pierre Tombal ne tombe ni dans la vulgarité ni le gore. Etant publié dans le magazine Spirou, c'eut été difficile autrement de le voir devenir plus crû et c'est sans doute ce qui fait une part de son succès, en plus de tous les autres arguments. Plusieurs artistes se sont intéressés au métier de fossoyeur pour le décrire avec humour (Gainsbourg, Brassens...) et les trompe-la-mort de Six Feet Under s'y collent aussi. Mais de toute façon, Pierre Tombal les enterrera tous avec ses bières... car c'est sa tournée !


Liste des albums (mise à jour le 20 avril 2011) :

Tome 1 - Les 44 premiers trous (1986)
Tome 2 - Histoires d'os (1986)
Tome 3 - Mort aux dents (1987)
Tome 4 - Des os pilants (1987)
Tome 5 - Ô suaires (1988)
Tome 6 - Côte à l'os (1989)
Tome 7 - Cas d'os surprise (1990)
Tome 8 - Trou dans la couche d'os jaunes (1991)
Tome 9 - Voyage de n'os (1992)
Tome 10 - Dégâts des os (1993)
Tome 11 - La défense des os primés (1994)
Tome 12 - Os Courent (1995)
Tome 13 - La pelle aux morts (1996)
Tome 14 - Des Décédés et des dés (1997)
Tome 15 - Chute d'os (1997)
Tome 16 - Tombe, la neige (1998)
Tome 17 - Devinez qui on enterre demain ? (1999)
Tome 18 - Condamné à perpète (2000)
Tome 19 - Squelettes en fête (2001)
Tome 20 - Morts de rire (2002)
Tome 21 - K.os (2003)
Tome 22 - Ne jouez pas avec la Mort ! (2005)
Tome 23 - Regrets éternels (2006)
Tome 24 - On s'éclate mortels (2007)
Tome 25 - Mise en orbite (2008)
Tome 26 - Pompes funèbres (2009)
Tome 27 - Entre la mort et la vie (2011)

A découvrir
Tuniques bleues (Les)
Tuniques bleues (Les)
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
V pour Vendetta
V pour Vendetta