7/10Orbital - Tome 5 - Justice

/ Critique - écrit par plienard, le 09/10/2012
Notre verdict : 7/10 - Spider Mezoke (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Suite aux événements des épisodes précédents, la situation de l’humain Caleb Swany et de la sandjarrs Mezoke Izzua est particulièrement mauvaise. Le premier est dans le coma, soigné par une technologie alien et la seconde est accusée d’être responsable de l’attentat contre les acherodes au moment de la pacification avec les humains (voir tome 4). Mais ce qu’ils ne savent pas c’est qu’ils sont les pions d’un conflit politique.


Usual suspect ?
Sylvain Runberg poursuit l’intrigue qu’il a commencé il y a maintenant cinq tomes. Il est, en effet, en train de réunir les fils qu’il a lancés dans les albums précédents. Et c’est maintenant qu’on s’aperçoit de la complexité de l’affaire et surtout de son talent de scénariste.

Serge Pellé, quant à lui, continue de façonner le monde d’Orbital, gris, froid, avec une grande diversité dans les personnages et notamment dans leur physique. On pense inévitablement à la série Sillage pour faire une comparaison. Ce même multiculturalisme alien, cette diversité de race, de forme, ces complots politiques et un personnage féminin, Mezoke, qui sait se battre comme pas une. La différence notable est dans les couleurs. Autant Sillage est colorée, bariolée, autant Orbital est grise, morne. Elle a son identité graphique propre. Dans les parallèles à faire, on s’amusera à voir virevolter Mezoke comme un célèbre héros de comics, Spiderman, et avec les mêmes mimiques.

Cet album sert de pont entre les albums précédents et ceux à venir. Il pourra donc paraître complexe pour les nouveaux lecteurs auxquels je ne saurais trop conseiller d’avoir lu les autres tomes. De toute manière c’est une bonne série.


DR.

A découvrir
Sambre
Sambre
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
V pour Vendetta
V pour Vendetta