7/10Millénaire - Tome 5 - L'ombre de l'antéchrist

/ Critique - écrit par plienard, le 08/04/2010
Notre verdict : 7/10 - Aux frontières du réel... (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - laisser un commentaire

Si le passage d'un millénaire est toujours  quelque chose d'inquiétant, il l'est plus encore quand des forces démoniaques, voire extraterrestres s'en mêlent. Heureusement, Raedwald et Arnulf sont là. En tout cas, ils font ce qu'ils peuvent.

La série Millénaire, débutée en octobre 2003, nous narre les aventures de Raedwald, un chasseur de reliques, et d'Arnulf, géant surnommé « poing de fer » en raison de sa force extraordinaire. Raedwald est spécialisé dans le commerce des reliques (restes du corps d'un saint ou d'un martyr et qui sont l'objet d'une grande vénération) ou devrait-on dire, dans le trafic de reliques. Elles ont, en effet, la réputation de pouvoir guérir des maux les plus graves. De par son commerce et sa réputation d'homme intelligent, les plus puissants de l'époque proposent à Raedwald de remplir certaines missions. L'archevêque de Lyon lui demandera de faire parler, à l'aide de la relique de saint Polycarpe, un grand brûlé, survivant d'une embuscade qui a coûté la vie à l'héritier du trône de France (tome 1, Les chiens de dieu). Quant au pape Vladimir, il lui demandera de retrouver les crânes de deux anges ! (tome 2, Le squelette des anges, octobre 2004).

Mais la série est bien plus qu'une simple histoire de chercheur d'ossements. Elle est teintée d'une pointe de fantastique avec notamment les sylphes - anges déchus ou extraterrestres ? - qui complotent contre l'église et surtout contre Dieu. Ayant échoué en pays viking, à la suite d'un naufrage (tome 3, L'haleine du diable, novembre 2005), Raedwald et Arnulf se procurent un manuscrit araméen qui pourrait déstabiliser l'église et les sylphes (tome 4, Les évangiles empoisonnés, janvier 2007).

Le pape Vladimir sous l'effet des Sylphes
Le pape Vladimir sous l'effet des Sylphes
Dans le tome 5, les sylphes ont fait du pape Vladimir leur serviteur. Quant à Raedwald et Arnulf, ils doivent ramener à l'abbé Manfred le document en leur possession. Ils font escale à Rome, où ils sont accueillis par Livie, la sœur de l'abbé. Après une réception orgiaque, où Arnulf a fait très forte impression, il est temps pour nos deux héros de faire sortir la vérité et de rejoindre l'abbé Manfred au mont Cassin. Mais les pouvoirs des sylphes sont immenses et la réponse sera proportionnelle au danger !

Il est des séries qu'il est difficile de prendre en cours. D'autant plus quand c'est le dernier album. Si l'intrigue est un peu compliquée - il faut déterminer quelles sont les parties en présence, qui manipulent qui, que sont les sylphes, d'où viennent-il, que veulent-ils ... ? - on peut cependant dire que le tome 5 de Millénaire est un bon album. On peut mesurer sa qualité au fait que malgré de nombreuses questions, malgré que l'on ait raté les épisodes précédents, on arrive, à la fin, à tout comprendre ou en tout cas  à avoir tout assimilé. Il a, de plus, le mérite de se suffire à lui-même.

Millénaire traite de la peur que la fin d'un millénaire peut engendrer. On peut en effet supposer que cette période du moyen-âge a dû être très angoissante pour ses contemporains. C'est en tout cas le parti pris de Richard D. Nolane qui nous gratifie d'une histoire millénariste agrémentée par un complot fantastique - des sylphes veulent créer un antéchrist pour combattre Dieu - contre lequel Raedwald et Arnulf vont se battre. On sent une grande connaissance de l'époque de la part de l'auteur, avec des faits et des acteurs historiques réels mais aussi une grande connaissance du surnaturel (voir ses articles dans le mensuel Lanfeust Mag).

Raedwalf et Arnulf
Raedwalf et Arnulf
Au final, on voit quand même peu les sylphes ou d'autres bêtes fantastiques, mais on sent toujours leur présence. L'angle par lequel est traité le passage de l'an Mille est aussi très original : un vendeur de reliques affublé d'une brute épaisse. On pourrait presque y voir un hommage à Lanfeust de Troy, voir même à Astérix, pour le coup, sans aucun humour (ou très peu) et avec un peu plus d'érotisme (les rapports entre Livie et Arnulf sont assez bestiaux !). Le tout est servi par un dessin qui fait la part belle aux personnages et avec une colorisation qui rend l'atmosphère étrange et fantastique proche d'un X-files (où Arnulf représenterait l'agent Scully testostéronée).

C'est donc un bon album qui clôt le premier cycle. En effet, il est impossible qu'il n'y en ait pas un second. Premièrement, car c'est une bonne série, et deuxièmement, parce que la fin... Mais ça vous le saurez en lisant l'album.

A découvrir
Sambre
Sambre
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
V pour Vendetta
V pour Vendetta