5/10Mékong - Tome 1 - Or rouge

/ Critique - écrit par iscarioth, le 01/05/2006
Notre verdict : 5/10 - A l'ancienne (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Ne cherchez pas la novation avec Mékong. En revanche, si vous être friand de cocktails d'action et d'aventure « à l'ancienne », cette série devrait vous contenter gentiment.

Jean-Claude Bartoll semble déborder de projets. Avec sa femme Agnès, il a été pendant de longues années reporter pour des agences de presse internationales. Depuis 2002 et la sortie du premier tome d'Insiders, les Bartoll semblent amorcer une reconversion complète vers le neuvième art. Forts de leur expérience de grand reporter, ils conçoivent des scénarios à forte connotation historique, qui font référence au monde économique et politique. On s'en est rendu compte avec Insiders et Mortelle Riviera, les résultats ne sont pas mirobolants. Jusqu'à présent, les histoires scénarisées par Bartoll nous renvoient à un cinéma hollywoodien bas de gamme, manichéen, prévisible et stéréotypé. Voici venir une troisième série : Mékong. Sur la couverture, un sticker annonce la couleur : « Par le scénariste de Insiders ». Le ton est donné, le lecteur se retrouve en terrain connu et nous risquons fort bien de vivre ce troisième rendez-vous avec les mêmes impressions que pour les deux précédents.


L'histoire contée est celle de Alan Thomas, capitaine français échoué en Cochinchine, fin du 19ème siècle. Notre jeune homme est calibré, basique. Il vole au secours de son prochain, il est beau, intelligent et cultivé, il a soif de justice et de vérité... Bref, rien de nouveau chez les super héros. Mékong donne toutefois plus l'impression de rendre hommage à une époque plutôt que de rabâcher bêtement les codes du genre d'aventure. L'album semble réalisé en référence à la bande dessinée des années soixante. Le dessin, l'encrage, la coloration, les onomatopées, la mise en scène et en cadre, tout semble volontairement classique. Une réalisation que l'on a voulu « à l'ancienne », en quelque sorte. Dans une interview donnée à ActuaBD, Bartoll explique d'ailleurs qu'il s'est amusé « à rendre hommage à Jean-Michel Charlier en créant une oeuvre originale qui lui aurait sans doute plu ». Jean-Michel Charlier, le scénariste mythique des Tanguy et Laverdure, Barbe-rouge et autres Buck Danny.

Alors, forcément, pour apprécier cette BD, il faudra tolérer toutes ces manies que l'on nomme clichés. De méchants gangsters vils et fourbes, dont le vice se lit sur le visage, une millionième histoire de paternité secrète et un milliardième trésor caché, un trio de héros débordant de gentillesse et d'honnêteté, une lolita survitaminée et colérique, une complicité semi-amoureuse entre le héros et l'héroïne, un super méchant à la James Bond... Vu, vu, vu et revu.


Ne cherchez pas la novation avec Mékong. En revanche, si vous être friand de cocktails d'action et d'aventure « à l'ancienne », cette série devrait vous contenter gentiment.

A découvrir
V pour Vendetta
V pour Vendetta
Ligue des Gentlemen Extraordinaires (La) - 1999-2000 - Volume I
Ligue des Gentlemen Extraordinaires (La) - 1999-2000 - Volume I
Jack Palmer - Tome 12 - L'enquête Corse
Jack Palmer - Tome 12 - L'enquête Corse