4.5/10Fear Itself - Monster M Edition

/ Critique - écrit par Canette Ultra, le 26/03/2012
Notre verdict : 4.5/10 - Peur monstre ! (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - laisser un commentaire

Fear Itself est l’un des grands crossovers qui a touché le monde Marvel récemment. Le principe est simple : après avoir affronté Galactus, les Skrulls ou même Thanos et la Mort, nos héros font face à la Peur (ou ses avatars). Pour « faciliter » les choses, des marteaux divins tombent du ciel et transforment de nombreux personnages Marvel en fous furieux nordiques serviteurs du Serpent qui est bien décidé à tout détruire. Si Attuma ne choque personne en devenant Nerkkod le briseur d’océan, la Chose étonne en étant possédé par Angir le briseur d’âme. Nous allons nous concentrer sur l’édition Monster qui, sans tout nous raconter, est censé nous éclairer sur certains points de cette crise. Cet album est à prendre comme un recueil d’histoire et scénaristes et dessinateurs vont se relayer. Nous aurons ainsi Cullen Bunn (Superman/Batman), Victor Gischler (X-Men) ou encore Lee Garbett (Judge Dredd, Midnighter), Simon Bisley (Lobo) ou Goran Parlov (Punisher).


J'ai rien compris sauf Ba-Kroom !
Le lien entre chaque histoire est très fin. On pourrait presque penser que ce sont des histoires qui ne s’imbriquent pas dans un crossover. On commence par les Défenseurs. L’équipe en elle-même ressemble aux Vengeurs moins bien. Ceci dit, nous n’atteignons pas non plus le niveau abyssale des Vengeurs des Grands Lacs. De plus, cette version a été rajeunie puisqu’aux côtés de Namor et du Dr. Strange, nous retrouvons Miss Hulk et Loa (la jeune mutante). Dans ce récit, Namor doit repousser Nerkkod/Attuma qui ruine la Nouvelle Atlantis grâce à son armée et son marteau. Le prince des mers va devoir réapprendre le courage car sa dernière défaite l’a laissé fortement déprimé. Heureusement, Strange et la pétillante Loa vont fortement œuvrer pour lui redonner courage. Ce récit s’apprécie et ça explose de partout. Certes, Namor en dépressif, ce n’est pas une super idée mais l’action est au rendez-vous.


Loa toujours aussi perspicace !
C’est avec l’histoire suivante que tout se gâte, Miss Hulk est de retour mais elle va être accompagnée de Nighthawk, de la créature de Frankenstein et d’Howard le canard. Ce dernier est en quelque sorte le leader du groupe et ils doivent stopper Swamp Thing qui semble être devenu fou. Chaque héros va affronter ses peurs dans des scènes aussi absurdes que psychédéliques. L’inutilité globale du récit est assez flagrante.

De même le récit fait par Dracula sur les vampires Japonais n'est d’aucune utilité. Certes, Dracula est présent dans d’autres histoires de Fear Itself mais honnêtement, l'histoire présente ne sert à rien pour faire avancer l’intrigue.

Cardiac, de son côté, est un héros plutôt méconnu et le peu qui transparaît de lui ne respire pas forcément l’originalité. Néanmoins, l’histoire présentée ici est rondement menée. Un héros assailli par le doute et la morale tandis que l’action se déchaîne autour de lui. On se laisse entraîner par le récit, on se dit que le graphisme séduit notre rétine mais patatras ! Tout se termine en quatre pages. Même dans une boite de céréales, le cadeau contient plus de pages.


Il a demandé gentiment pourtant !
Pour finir, les Heroes for Hire sont dans la place. On a la « joie » de retrouver Misty Knight, Paladin, Elektra, la Gargouille et le Suaire. Tous les gars de seconde zone sont là mais Elektra et le Suaire vont tout de même réussir à nous surprendre notamment grâce à la prestation de la belle ninja qui va assommer à tour de bras. Le reste sera assez dispensable malgré les séquences d’action qui seront pleines de voltige et de vitesse.

En résumé, très peu de choses vont rester dans nos mémoires au terme de cet album. Par affinité pour le Dr. Strange, je vais me rappeler de ses exploits et de ceux de Loa tandis que par respect pour le travail du dessinateur, je vais me souvenir de la trop courte histoire de Cardiac. Pour le reste …

A découvrir
Royaume de Tolkien : Visions des Terres-du-milieu (Le)
Royaume de Tolkien : Visions des Terres-du-milieu (Le)
Jack Palmer - Tome 12 - L'enquête Corse
Jack Palmer - Tome 12 - L'enquête Corse
Sambre
Sambre