8/10Desert Park

/ Critique - écrit par Canette Ultra, le 31/12/2010
Notre verdict : 8/10 - On the road again ! (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Desert Park est un album à découvrir. Il offre au lecteur un voyage intrigant à travers les routes et à travers la conscience de David, héros malgré lui d'un passé où les ruines d'un parc de loisirs semblent avoir détruit l'image qu'il a de lui-même.

Desert Park est l'une des sorties de décembre de Manolosanctis. A l'instar de Maud, Thomas Humeau a lui aussi collaboré sur 13m28 avant de sortir son album solo. L'honneur est grand puisque pour être paru chez Manolosanctis, il faut avoir brillamment franchi l'épreuve des internautes (entre autres). Cet album qui a donc fait ses preuves est-il amené à se distinguer en format papier ? Est-ce le début de la traversée du désert pour le héros ?

Bouchons à 10287km !
Houston ! Je me suis trompé de fusée !
David traverse les routes à toute allure dans sa décapotable. Perdu dans ses pensées comme dans une psychose apparente, il avale les kilomètres et les litres d'alcool. Au fil de son périple, il se souvient d'un certain été dans un parc de loisir en ruine, le fameux « desert park ». Ce lieu, loin d'être invivable, est l'endroit rêvé pour nouer des relations et c'est ainsi, qu'il rencontre Jules, Benoit, « l'Américain » ou encore Maria.

Les garçons de la plage.
Les garçons de la plage.
Les amitiés, les amours naissants mais également les rivalités ou encore les rêves d'enfant. Au milieu de ce lieu quasiment fantomatique, nous découvrirons également des adultes en proie à bien des angoisses. La situation justifie cet état de cause mais la détresse du conteur se traduit peut-être dans le souvenir des adultes. En effet, David semble mener une introspection, suivre un chemin rédempteur. Au fil des souvenirs et des rencontres, nous devinons qu'un lourd secret pèse sur la conscience et le passé de David.

L'appel du Banga !
L'appel du Banga !
Les angoisses et les sentiments les plus profonds des personnages sont bien retranscrite par l'artiste. Si le détail peut apparaître maladroit, l'ensemble est cohérent et les décors sont aussi grandiose qu'envoûtant. Que ce soit une bretelle d'autoroute géante ou bien une parc aquatique à l'abandon, nous sommes dans des décors qui semble être sorti de vestiges d'un monde à l'abandon. Ainsi, entre l'intrigue et les décors, nous sommes accrochés de la première à la dernière page de l'album. Par conséquent, on pardonne aisément les quelques imperfections du récit pour nous concentré pleinement sur l'intrigue.

Bouchons à 10287km !
Bouchons à 10287km !
En conclusion, Desert Park est un album à découvrir. Son univers fait de souvenirs, d'intrigues et de décors en ruines nous transportent dans une quête moderne de rédemption et de connaissance.

A découvrir
Tuniques bleues (Les)
Tuniques bleues (Les)
Sambre
Sambre
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6