7.5/10Le Chat du Rabbin - Tomes 1 à 3

/ Critique - écrit par Kassad, le 14/11/2003
Notre verdict : 7.5/10 - Tome 1 : La Bar-Mitsva (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - 1 réaction

Le chat du rabbin est une BD pleine d'humanité qui fait réfléchir et apprend sur les coutumes juives d'une manière très divertissante.

Quelle est la première chose que demanderait un chat s'il était doué de parole ? A faire sa Bar-Mitsva bien sûr ! Euh, petite précision : il s'agit du chat d'un rabbin sépharade d'Alger. Ne supportant plus les jérémiades d'un perroquet, le chat du rabbin le tue, le mange et se trouve du même coup capable de parler avec les hommes. Il commence très fort en mentant effrontément à son maître, en lui affirmant qu'il n'est pas responsable du meurtre du perroquet. Car en plus de parler, ce chat comprend vite et est plus qu'habile en rhétorique.

C'est par cet intermédiaire félidé que Joann Sfar nous fait entrer de plein pied dans la culture juive sépharade. On apprend aux détours des différents épisodes du Chat du Rabbin les rites et les coutumes juives. Cet exposé se fait de manière très ludique, le chat relevant toujours avec beaucoup d'acidité les incohérences et les petites trahisons si communes aux humains. Mais ce serait une erreur que de croire que cette série ne se livre qu'à une vulgarisation de la religion juive. On ressent à travers les planches un véritable amour/tendresse de Sfar pour ses racines (il est moitiè ashkénaze moitié sépharade) mêlé à un parfum de nostalgie pour cette vie d'avant la seconde guerre mondiale simple et heureuse. Même si aux détours de quelques anecdotes (un café qui refuse les juifs et les arabes par exemple) on voit bien que tout n'est pas non plus tout rose. Et puis quand ce chat répond shalom alekhem au salaam aleikoum de l'âne d'un mouphti, non seulement on voit comment musulmans et juifs sont proches mais on se prend à rêver d'un proche-orient où les rapports entre les peuples seraient aussi simples.

Le véritable tour de force de Sfar est que le chat en lui-même est la réification de cette tradition juive où tout est toujours remis en question. Les textes sacrés sont discutaillés à l'infini, comme ce chat qui arrive à faire tourner en bourrique les rabbins à force de les contredire. Ce qui compte n'est pas tant la vérité que sa recherche. Par là, il nous montre que la connaissance est un chemin à parcourir et non un endroit où s'arrêter.


Pour conclure, je dirais que Le Chat du Rabbin est une BD pleine d'humanité qui fait réfléchir et apprend sur les coutumes juives d'une manière très divertissante (on se prend souvent à sourire des répliques bien senties du chat). Le seul défaut que je trouve à cette série est le collage un peu artificiel des situations. On a plus l'impression que les scènes sont juxtaposées les unes après les autres que formant les parties d'un tout : des friandises intellectuelles à grignoter sans modération.


Tome 1 - La Bar-Mitsva (2002)
Tome 2 - Le Malka des lions (2002)
Tome 3 - L'Exode (2003)

A découvrir
V pour Vendetta
V pour Vendetta
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Joe Bar Team
Joe Bar Team