8.5/10The End

/ Critique - écrit par plienard, le 23/05/2018
Notre verdict : 8.5/10 - Le début d'une fin

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

On aime son humour sur la société. Mais on aime aussi quand il est sérieux. En fait on aime tout ce que fait Zep ...

À partir de maintenant, The End ne sera plus seulement une célèbre chanson des Doors, mais ce sera aussi un album de bande dessinée signée Zep, l'auteur de la série à succès Titeuf. On lui souhaite en tout cas la même notoriété.


© Rue de Sèvres 2018.

 

Dans cet album, qui paraît aux éditions Rue de Sèvres, l'auteur suisse montre qu'il sait faire autre chose que des histoires d'écoliers aussi rigolotes soit elles. Il nous avait déjà un peu mis sur la voie avec What a wonderful world - recueil de son blog su le site du Monde - , mais toujours avec cette pointe d'humour qui le caractérise, ou dans Carnet intime (éditions Gallimard) - recueils de dessin de paysage sur 20 ans. Et plus récemment encore, avec Un bruit étrange et beau, déjà aux éitions Rue de Sèvres.Ici, on a une histoire forte et prenante, dans laquelle on sent poindre la fibre écologique et le côté révolté de l'auteur.

Théodore Atem est stagiaire et vient renforcer l'équipe scientifique du professeur Frawley. Celui-ci étudie les arbres et leur mode de communication. Il espère démontrer et prouver que ceux-ci sont les dépositaires de l'histoire de la planète au sein de leur patrimoine génétique. Pour l'heure, de mystérieux champignons poussent au pied des arbres. La présence d'un laboratoire Pharmacorp attire les soupçons du jeune stagiaire.

Cette histoire de Zep laisse le lecteur à la fois rêveur, horrifié et plein d'espérance. Si on craint que l'homme ne pollue de manière irréversible son environnement, Zep imagine, lui, la possibilité d'une solution radicale mais néanmoins naturelle. Flippant !


La couverture de l'album - © Rue de Sèvres 2018.

 

 

 

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Androïdes – Tome 2 : Heureux qui comme Ulysse