Glénat : Clovis, Talleyrand, James Cook

/ Critique - écrit par plienard, le 22/12/2021

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - laisser un commentaire

Tags : glenat histoire tome integrale dessinee oeuvre jeunesse

Récits d'hommes historiques

Ils ont fait l'Histoire - Clovis & Talleyrand - note : 7,5/10

Pour les férus d'Histoire en bande dessinée, voici deux albums sur deux grands hommes historiques dans la collection des éditions Glénat, Ils ont fait l'Histoire.


© Glénat 2021.

 

Le premier est consacré au roi des Francs, Clovis. Celui qui a initié la dynastie des mérovingiens, est ici décrit comme un grand chef de guerre, doué d'un sens politique aiguë qui initia la relation intime entre la religion et la monarchie. Ainsi à la lecture de ce tome, on découvre de nombreuses choses. Si l'album s'apparente parfois à une succession de faits et d'anecdotes historiques, comme la très connue sur le vase de Soissons, il en est d'autres moins connus comme sa rencontre avec sainte Geneviève (sauf peut-être les parisiens) ou ce concile qui promulgue l'église comme lieu d'asile.

Le dessin de Paolo Martinello vient agrémenter ce récit biographique de très belle façon avec quelques mises en page tout à fait superbes et intéressantes. On pense notamment aux scène de batailles ou au concile.


© Glénat 2021.

 

Le seconde récit est consacré à Talleyrand, Charles-Maurice Talleyrand-Périgord, pour être entièrement précis. Vendu comme un esprit politique le plus brillant de son époque, ce que son parcours laisse sous entendre : il aura occupé les plus hautes fonctions gouvernementales pour une seule cause, sa vision de la France et de l'Europe de l'époque.

À l'inverse de l'album sur Clovis, ce tome se consacre à un événement extrêmement réduit de la vie du diplomate (il vécut 84 ans) : celui du congrès de Vienne où il joua l'avenir et l'influence de la France. Cela parait bien peu compte tenu qu'on nous vend un homme qui a dû échapper à sa condition d'infirme avec son pied bot. On reste donc sur notre fin avec la sensation qu'on ne nous a pas tout raconté.

 

James Cook - Tome 2 : Aussi loin que possible - note : 6,5/10

La collection Explora des éditions Glénat nous propose le second tome du diptyque consacré à "l'un des plus grands navigateurs au l'histoire de l'exploration maritime" : l'anglais James Cook.

Il repart ici pour sa seconde expédition, avec deux vaisseaux - le Resolution et l'Adventure - au cours de laquelle, pendant 37 mois, il va découvrir la Nouvelle Calédonie, franchir pour la première fois le cercle Antarctique, avec la secrète mission de prouver qu'il n'y a pas de continent inconnu.

Si l'album est une succession d'étapes qui ont forgé le mythe, il semble parfois trop petit pour raconter l'intégralité des découvertes du marin. Et paradoxalement, les deux derniers voyages sont ici condensés dans un seul tome.

Un album bienveillant, qui est une éloge à l'explorateur qui y a consacré sa vie au détriment de sa vie personnelle (comme beaucoup d'autres d'ailleurs), dessiné de façon merveilleuse par Federico Nardo qui a participé à la collection Les grandes batailles navales déjà chez Glénat, ou encore la série Macao.

Pour ceux qui aiment les récits d'explorateur, il peuvent évidemment se laisser tenter par la collection Explora chez Glénat. Plus récemment, le roman graphique consacré à l'expédition véritable du Commodore Anson chez Futuropolis allie à la fois découvertes et psychologie des personnages.

 


Les couvertures des 3 albums - © Glénat 2021.

 

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Androïdes – Tome 2 : Heureux qui comme Ulysse