7/10Futuropolis : Mon père était boxeur

/ Critique - écrit par plienard, le 22/06/2016
Notre verdict : 7/10 - Un album punchy d'émotion

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Kris et Vincent Bailly mettent en scène et en dessin l’histoire de Barbara Pellerin.

Mon père était boxeur, c’est la déclaration d’amour d’une fille à son père. Barbara Pellerin, l’auteure, est la fille d’Hubert qui a eu son moment de gloire dans la boxe en étant champion de France junior, et qui fera trois finales du championnat de France des poids lourds. Il finira par jeter l’éponge lorsque sa fille soufflera ses trois bougies, avant de devenir entraineur bien plus tard. Ça, c’est le côté « public ». Pour le côté « privé », le tableau est moins élogieux et Hubert a tendance à être violent et brutal avec sa femme.


© Futuropolis 2016.

C’est une belle histoire que nous raconte Barbara Pellerin, photographe et documentariste – elle publia Sida : portait de combattants au Cherche Midi – avec l’aide de Kris (Notre mère la guerre chez Futuropolis, Un maillot pour l’Algérie chez Dupuis) et sous le joli trait de Vincent Bailly (Un sac de billes, Chroniques de Notre mère la guerre chez Futuropolis).

Par le biais d’un reportage sur la boxe, la jeune femme veut inconsciemment découvrir son père, et peut-être même le re-découvrir. Et cette histoire a ceci de joli qu’on sent beaucoup d’amour qui s’exprime malgré la violence qui est racontée. Mais le récit reste à la surface des choses. On ne rentre jamais dans le vif du sujet : pourquoi cet homme a ce côté si violent ? Est-ce l’alcool ? De la jalousie maladive ? Un problème psychologique ? C’est évoqué mais jamais analysé. Ce n’est finalement pas l’objet du livre qui est sans doute la catharsis de Barbara Pellerin. C’est une révélation pour l’auteure qui, dans une fin très attendrissante, découvre qu’elle aime ce père malgré ses défauts.

Cet album est accompagné du DVD de Barbara Pellerin, contenant un film sur son père. Une autre manière, complémentaire, de voir cette histoire.

 

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Androïdes – Tome 2 : Heureux qui comme Ulysse