Dupuis : Les Gens honnêtes T4, Harmony T1

/ Critique - écrit par plienard, le 08/02/2016

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Un récit ancré dans la réalité qui se termine, et un autre ancré dans le fantastique qui commence.

Les Gens honnêtes – Tome 4 – note : 7/10

Quatrième et dernier album pour cette série douce centrée sur Philippe Manche, tour à tour, chômeur, coiffeur dans un train, et enfin libraire (voir T1, 2 et 3). Et on commence ici par l’enterrement du père Ducousso. Une fin qui va permettre un nouveau début au fils Ducousso auquel Philippe va apporter son aide. Car il est comme cela Philippe. Il aime aider, sans attendre de contrepartie. Et le voilà encore emporté par les événements de la vie.


©Dupuis édition 2016.

On reste dans la même veine que les albums précédents, même si le fait de savoir qu’on ne retrouvera plus Philippe et ses amis, et surtout cette ambiance humaniste, nous chagrine un peu. Les meilleures choses ont une fin et la série des Gens honnêtes fait partie de celles-ci.

 

Harmony – Tome 1 : Memento – note : 7.5/10

Dès les premières pages, on a l’impression que l’on est en train de découvrir l’histoire d’une jeune fille enlevée et enfermée dans une cave. Cela rappelle une actualité récente où un père autrichien, Jozef Fritzl, a séquestré sa fille pendant 24 ans. On est donc dans un univers fermé, angoissant, où la jeune Harmony tente peu à peu de retrouver ses esprits, de se rappeler ses souvenirs. Les quelques traces de piqures sur son bras laissent à penser qu’elle a été droguée. Et malgré l’air aimable de son geôlier, Harmony a peur...


©Dupuis édition 2016.

Flirtant entre le Misery de Stephen King, Le silence des agneaux, et une actualité récente (précisée plus haut), Mathieu Reynès réussit son entrée en matière. Pourtant il emmène le lecteur sur une fausse piste, car peu à peu le récit va se faire de plus en plus fantastique.

Un premier album qui pose les personnages, ceux qui vont collaborer et ceux qui vont s’opposer. Difficile de dire ce qu’il en sera de la suite, mais on a déjà bien accroché à ce premier tome qui laisse de nombreuses questions en suspens : qui est réellement le geôlier d’Harmony ? Qui sont ses hommes qui la recherchent ? Qui est cette mystérieuse chamane ? D’où vient le pouvoir de l’héroïne ? Trop de questions qui nous laissent sur notre faim. On attend donc la suite avec impatience.

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Androïdes – Tome 2 : Heureux qui comme Ulysse