Delcourt : Chronosquad T4, Luftballons T2

/ Critique - écrit par plienard, le 18/12/2017

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Un double voyage dans le temps chez Delcourt.

Chronosquad - Tome 4 : Concerto en la mineur pour timballes et grosses têtes - note : 7/10

Suite et fin de la série de Grégory Panaccione et Giorgio Albertini qui nous emmènent dans les méandres des voyages dans le temps. Les chronosquads assurent la sécurité des chronotouristes, entendez par là, des touristes qui voyagent dans le temps. Et ils ont fort à faire depuis que deux jeunes fugueurs ont été enlevés et envoyés dans le temps. Ainsi, leur fonction est remise en question à la suite de nombreux dysfonctionnements. Penn attend un enfant de Léonard de Vinci. Bloch découvre la vérité sur ses origines. L'avenir des chronosquads est menacé suite à la disparition des adolescents fugueurs. Et l'activiste Sylverberg rencontre d'autres activistes célèbres. Quant aux géants, ils auraient une origine humaine.


© Delcourt 2017.

 Une histoire difficile à résumer à cause d'un entrelacs de récits qui finissent par se recouper pour certains et offrent une profondeur aux personnages soumis à beaucoup de stress.

Un récit original pour un dernier tome fait de révélations inattendues, jouant avec le temps et les personnages historiques. Quatre tomes qui se suivent mais qui peuvent se découvrir à l'unité grâce à un résumé complet au début de chaque livre. Mais vous prenez le risque d'avoir envie de découvrir le reste. La narration est maîtrisée et facilement compréhensible.

 

Luftballons - Tome 2 : Defcon - note : 7/10

Luftballons, c'est l'histoire de deux soeurs jumelles, séparées dans leur enfance et vivant chacune d'un côté du mur de Berlin. Nous sommes en pleine guerre froide, et l'une devient Pilote de chasse pour l'armée russe, et l'autre fait de l'espionnage. 


© Delcourt 2017.

 

Un récit presque classique de guerre froide où on suit en parallèle la vie des deux sœurs et un complot plus général qui reste encore obscur. La série est signée Jean-Pierre Pécau et Maza et garde la même maquette que USA über alles (trois albums, série en cours des mêmes auteurs). 
Un récit que les fans du genre espionnage-guerre froide devraient apprécier.


Les couvertures des 2 albums - © Delcourt 2017.

 

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Androïdes – Tome 2 : Heureux qui comme Ulysse