Casterman : Sam a des soucis, Game of crowns T3, Le reste du monde T4

/ Critique - écrit par plienard, le 18/12/2019

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - laisser un commentaire

Le Reste du monde - Tome 4 : Les enfers - note : 8,5/10

Le récit apocalyptique de Jean-Christophe Chauzy prend fin avec ce quatrième tome. Mais ne pensait pas que cela sera une fin positive, tout au plus elle apportera un peu d'espoir et surtout elle demande de faire des choix radicaux et tragiques pour les personnages.


© Casterman 2019.

 Cela fait trois ans que la catastrophe s'est déroulée. Hugo et Jules ont perdu leur mère, leur chien s'est échappé pour redevenir sauvage. Et ils sont sans nouvelles de leur père. Ce qu'ils ne savent pas c'est que leur mère, Marie, est retenue prisonnière par un groupe de barbare, que leur père a réussi à passer la frontière pour venir les retrouver mais il ne se rend pas compte de l'état de la société dans cette partie du monde abandonnée à son sort.

Le récit de Jean-Christophe Chauzy fait froid dans le dos, mais il ouvre les yeux sur certains bas instincts humains : l'intégrisme religieux, la cruauté humaine, l'absence d'humanisme. Certaines scènes sont particulièrement marquantes et véritablement, les personnages sont plongés dans Les Enfers.

 

Game of crowns - Tome 3 : King size - note : 4/10

Le trio Lapuss, Tartuff et Baba continuent leur adaptation ironique de la célèbre série Game of Thrones. Leur "jeu de sorcières" respecte l'idée de quête de pouvoir à tout prix. Ils jouent ici essentiellement sur la bêtise de leurs personnages et les blagues en dessous de la ceinture sont légions et agrémentent (c'est selon les goûts) l'album de 48 pages.


© Casterman 2019.

 Le trio est habitué aux adaptations de série de film après Space wars dont je vous laisse le soin de déterminer de quelle parodie il s'agit.

Des blagues en une page, qui se suivent pour former une histoire et qui respectent la chronologie de la série, c'est peut-être ce que les fans apprécieront le plus. Pour le reste, les blagues volent franchement bas, et sur ce point on peut dire qu'ils sont aussi fidèle à la série télévisée. 

Sam a des soucis - note : 7/10

Après Lily a des nénés, Geoff poursuit son étude de l'enfance et revient avec les mêmes personnages pour cette fois se focaliser sur celui de Sam. C'est un jeune adolescent, discret et plutôt transparent aux yeux de ses camarades. Il se sent mal dans sa peau dans tout les cas. Il est loin d'avoir le charisme de son pote Joshua.


© Casterman 2019.

 Cela va pourtant changer quand l'école va apprendre qu'il a sauvé une femme et son enfant à la suite d'un accident de la route. Mais la réalité est parfois plus complexe que ce l'on peut croire ou raconter.

Un récit sympathique dans lequel de jeunes adolescents font une grosse bêtise et vont tout faire pour la cacher. On y parle de valorisation et de confiance en soi, mais aussi d'interprétation des faits.

 


Les couvertures des 3 albums - © Casterman 2019.

 

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Androïdes – Tome 2 : Heureux qui comme Ulysse