On a marché sur des oeufs (pas frais !)

/ Actualité - écrit par Mandark, le 31/10/2009

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - 27 réactions

Le monde a bien changé. Notre enfance s’est envolée et il est loin le temps où on rêvait d’accompagner Tintin dans ses aventures. En fait aujourd’hui, on aurait plutôt peur qu’il nous envoie devant les tribunaux.

Révélé par le site Rue 89, la Fnac aurait payé 30 000€ d’amende et l’écrivain Bob Garcia serait sous le coup d’une ordonnance de saisie de ses meubles pour un montant de 48 610,19€.

La raison de ces condamnations ? La Fnac aurait diffusé cinq livres publiés entre 2005 et 2008 par l’association « les éditions Mac Guffin » (qui vise à faire découvrir l’œuvre de Hergé aux jeunes), livres écrits par Bob Garcia, auteur de polars et "tintinophile". Ces ouvrages, dont les titres et les illustrations de couverture constitueraient d’après l’arrêt de la cour d’appel de Versailles « une contrefaçon de l’œuvre de Hergé », sont Tintin au pays du polar, Tintin à Baker Street, Jules Verne et Hergé, d’un mythe à l’autre, Hergé, la bibliothèque imaginaire et Hergé et le 7ème art. On nage effectivement en plein crime ! Alors, question légitime, à qui profite-t-il ?

Eh bien à Moulinsart SA, la société qui gère les droits patrimoniaux de Hergé et de la veuve de ce dernier, Fanny Rodwell, née Vlamynck, et dont le mari actuel, Nick Rodwell, est le gérant. Ce sont eux qui ont lancé les poursuites, et seraient apparemment coutumiers du fait, la communauté tintinophile (pour qui la gestion de l’héritage de Hergé est contestable) leur reprochant de chercher à contrôler tout ce qui s’écrit sur Tintin ou son créateur. Pierre Assouline, biographe de Hergé déclare lui suite à cette condamnation que « les méthodes de Moulinsart SA et de son administrateur-délégué Nick Rodwell [lui] sont trop connues ».

La Fnac va se pourvoir en cassation et saisir la cour de justice des communautés européennes, quant à Bob Garcia, dont le patrimoine mobilier ne s’élève pas à 50 000€, il a peur que sa maison ne soit saisie et doit négocier un étalement de paiement avec les huissiers.

Alors faisez gaffe maintenant, amis de Tintin, quand vous parlez de votre idole, y’a pas que Milou qui mord !

A découvrir
Sambre
Sambre
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
V pour Vendetta
V pour Vendetta