6/10Yakari - Tome 37 - Le mangeur d'étoiles

/ Critique - écrit par plienard, le 08/12/2012
Notre verdict : 6/10 - Rien de nouveau au pays de Yakari (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

C’est en cherchant un « étang extraordinaire » qu’Arc-en-ciel et Yakari tombent sur Élan lent. Ce dernier cherche à éviter le corbeau Mic-Mac qui lui a déjà fait quelques misères par le passé (voir l’album 14). Mais le volatile cherche plutôt à réparer ses fautes et à montrer à Élan lent une chose extraordinaire.


Yakari rame toujours !
Le duo traditionnel d’auteurs, Derib et Job, sort un nouvel album de Yakari, le trente-septième pour être exact ! Si les aventures du papoose sont toujours proches de la nature et mettent en scène les animaux et la nature, les auteurs ont un peu tendance à se répéter.

Le thème des animaux albinos est assez récurrent dans la série (Le bison blanc, le dauphin blanc ..) ou encore les animaux au pelage blanc (La toison blanche, L’oiseau des neiges ..). C’est certes une conséquence des croyances indiennes qui donnaient une signification particulière à ce type d’animaux. Et pour les nouvelles petites têtes blondes qui découvriraient la série, c’est l’occasion de refaire un rappel sur l’albinisme.

Dans le cas qui nous intéresse, Yakari et ses amis animaux vont s’organiser pour sauver la vie d’un élan blanc. Et si vous voulez savoir pourquoi le titre du livre est Le mangeur d’étoiles, il vous faudra lire l’album et en particulier le joli conte d’Arc-en-ciel. Un album traditionnel, donc, pour les enfants essentiellement qui y trouveront des explications sur le monde animal et le respect à y apporter.


DR.

A découvrir
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Sambre
Sambre
Ligue des Gentlemen Extraordinaires (La) - 1999-2000 - Volume I
Ligue des Gentlemen Extraordinaires (La) - 1999-2000 - Volume I