8.5/10X-Men - E comme Extinction !

/ Critique - écrit par Canette Ultra, le 08/07/2012
Notre verdict : 8.5/10 - C comme Culte ! (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 4 minute(s) - laisser un commentaire

Les X-Men sont un groupe de mutants bien connus du monde entier. Les thèmes de tolérance et d’acception, les personnages charismatiques comme Wolverine sont des exemples de ce qui peut séduire chez eux. Mais ce n’est pas tout. En effet, si les X-Men sont aussi connus, c’est grâce à leur capacité d’adaptation et leur refus de la routine. En effet, alors qu’on pensait les X-Men moribond dans les années 70, Neil Adams leur rend un peu de vie avant la révolution Claremont. Et c’est bien là le vrai changement. Tout balayer pour proposer quelque chose de plus radical. Par la suite, nous aurons droit à des futurs angoissants et héroïques comme Day of the futur past ou encore à des actes de bravoure comme Fall of the mutants où les X-Men se sacrifient pour le salut de l’univers.  Tuer des héros, en ramener d’autres, introduire des personnages clés et ne pas hésiter à innover semblent les pierres angulaires de cette série. Lorsque Grant Morrison est appelé à la barre du navire, il a bien compris la logique du groupe. Fort de sa grande expérience comme sur Batman, Final Crisis, The Authority, il se lance dans un grand chambardement. À ses côtés, il a notamment Frank Quitely qui a travaillé avec lui sur We3 mais qui a aussi su pratiquer son art sur Jonah Hex ou Sandman. Il a aussi à ses côtés, Leinil Francis Yu qui est un nom bien connu des fans de Marvel depuis Wolverine jusqu’aux New Avengers et Secret Invasion.


Wolverine le poète !
Morrison ne fait pas dans la demi-mesure et ça commence fort : Cassandra Nova tue Magneto et la population de Genosha (16millions d’âmes) et le Professeur Xavier révèle au monde que lui et son école sont des mutants. Les X-Men sont composés d’un groupe réduit mais efficace puisque nous avons les vétérans Cyclops, Jean Grey et le Fauve, un confirmé en la personne de Wolverine et une « nouvelle » Emma Frost. En plus de tuer des millions de personnes et de relancer la question mutante au centre des débats, Morrison introduit le concept de « seconde mutation » qui vient alimenter nos héros en capacités et doutes à l’image du Fauve qui ressemble au prince de la Belle et la Bête. Cette seconde mutation en plus, de donner « la peau de diamant » d’Emma, va introduire pleins de nouvelles têtes dans l’école dont Beak et Angel Salvatore. L’album est donc riche en tensions diverses et tous les personnages semblent suivre une quête personnelle qui se mêle à l’histoire collective. Ainsi, nous avons Wolverine en plein road trip avec Angel, Cyclops qui s’interroge sur son couple ou encore le Fauve qui tente de garder son humanité et sa sensibilité. Vous le voyez, c’est dense, peut-être trop par moment mais c’est avant tout le début d’un chantier et Morrison compte utiliser son temps sur la série pour bousculer un paquet de chose.


L'équipe du prof X !
Graphiquement, le traits peut paraître imprécis mais il s’en dégage une certaine force qui vient littéralement crever la page. On ressent cette force lors de la destruction de Genosha ou encore dans le road trip de Wolverine. De plus, si le trait peut surprendre, l’intensité de l’histoire vient totalement pallier ce problème et nous nous baladons à travers le globe pour suivre nos héros.

Un album qui marque les esprits grâce à un groupe principal réduit mais percutant mais surtout grâce aux changements provoqués dans ce tome. Le duel Cassadra Nova / Charles Xavier, l’arrivée de Xorn, l’académie des mutants qui se remplit de futurs têtes d’affiche, l’arrivée de la très sensuelle Emma Frost qui vient bousculer le couple très établi de Cyclops et Jean. Tout cela rend cet album important pour les fans des X-Men et même pour les autres. Alors, c’est vrai qu’il y a beaucoup de chose dans tous les sens et que certains vont être un chouia perdu mais quand on sait que cet album a maintenant dix ans, on peut dire qu’il n’a pas pris une ride. Comme quoi, il n’y a pas que Wolverine qui se régénère.


Emma Frost a toujours su mettre en valeur ses talents !

A découvrir
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Tuniques bleues (Les)
Tuniques bleues (Les)
V pour Vendetta
V pour Vendetta