5/10World of Warcraft - La Perle de Pandarie - Pas une perle ...

/ Critique - écrit par Canette Ultra, le 25/02/2013
Notre verdict : 5/10 - faute de perle ... (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - laisser un commentaire

World of Warcraft est plus qu’une saga, c’est une institution. La Perle de Pandarie est une pierre supplémentaire à l’édifice colossal que représente la franchise. On peut dire sans erreur que cet album fait écho à la sortie de Mist of Pandaria. Cependant, avant d’ouvrir cet album, il faut rester conscient qu’il s’adresse avant tout aux enfants, nous y reviendrons mais autant vous prévenir au plus tôt. Aux commandes de l’ouvrage : Micky Nelson et Seen « Cheeks » Galloway. Le premier est un habitué de Blizzard avec sa collaboration sur Starcraft ou The Lost Vikings II. Le second a officié sur des comics allant de Teen Titans ou le dessin animé : The Spectacular Spider-Man. Il a également travaillé sur Scooby Doo ou pour les studios Disney. Avec un tel casting, on voit l’orientation très « jeunesse » de cet album.

World of Warcraft - La Perle de Pandarie - Pas une perle ...
La croisière s'amuse !
On retrouve ainsi Li Li Brune-D’Orage, jeune Pandarienne (les Pandas anthropomorphiques de World of Warcraft) qui ne rêve que d’une chose : parcourir le monde à l’instar de son oncle disparu. Cependant, les Pandariens ont perdu leur fibre aventurière et le rêve de Li Li est mal perçu. Elle décide tout de même de partir et de retrouver tonton Chen. L’ensemble du récit est véritablement ciblé vers la jeunesse. C’est donc assez naïf, prévisible, bourré de bonnes intentions et blagues presque caricaturales. Li Li fourre son nez partout et on se demande presque comment elle fait pour ne pas finir en descente de lit tellement elle fonce avec ses gros sabots. Néanmoins, l’aventure se lit sans temps morts et nous avons droit à un véritable tour d’horizon d’Azeroth. Pour les papas geeks, c’est le bon moyen de présenter le jeu à la jeune génération et les clins d’œil leur rappelleront leurs grandes heures sur le jeu. Cela dit, ce n’est pas la panacée, même pour les plus jeunes. Les ficelles sont bien trop grosses.

World of Warcraft - La Perle de Pandarie - Pas une perle ...
Un véhicule urbain et racé !
Visuellement, c’est très proche d’un animé. Plein de couleurs et d’énergie, on a des cases qui ne sont pas vilaines. Néanmoins, assez peu de vie se dégage de l’ensemble. On a donc des dessins qui ne sont pas désagréables mais auxquels il manque un « je ne sais quoi ». Même constat pour les scènes d’action qui ne sont pas folichonnes. C’est dommage car nos amis Pandariens sont des as des arts martiaux. Un album qui se laissera approcher mais qui ne laissera pas un grand souvenir dans l’esprit des lecteurs. La connaissance d’un minimum est pré-requi pour apprécier cet album et si vous ne connaissez rien à Warcraft, il y a des chances que vous n’accrochiez pas du tout.

 World of Warcraft - La Perle de Pandarie - Pas une perle ...
La pose super classe ! 

A découvrir
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Sambre
Sambre
Jack Palmer - Tome 12 - L'enquête Corse
Jack Palmer - Tome 12 - L'enquête Corse