8.5/10Walking Dead - 2004 - Cette vie derrière nous

/ Critique - écrit par Canette Ultra, le 30/08/2009
Notre verdict : 8.5/10 - A croquer à pleines dents (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Second album de la saga, cet épisode nous entraîne dans la cavale de Rick et des autres survivants. D'un village abandonné à une ferme "accueillante", Rick va devoir plonger un peu plus loin dans la folie pour rester en vie.

Le second album de The Walking Dead, avec toujours la même équipe aux commandes. Nous retrouvons donc ce style noir et blanc particulièrement habile et dynamique. Les scènes sont toujours angoissantes et prenantes tout au long de cet album. L'album précédent qui servait à poser les bases ressemble à un paysage de campagne au petit matin : un calme royal (et pourtant ça dépotait). Nous retrouvons également nos héros là où on les avait laissés : en cavale dans un monde rempli de zombies amateurs de chairs fraîches.

Action !


Les scènes de calme et de repos n'existent pas dans cet album. Quand Lori la femme de Rick dort, elle revoit son infidélité avec Shane (l'ami de Rick tué dans l'épisode précédent). Quand Glenn trouve une copine (respect dans un tel univers), il manque de se faire tuer par le père de cette dernière. Les discussions sont enflammées et le stress est palpable.

Les scènes d'action, quant à elles, sont encore plus rythmées et la présence de Tyreese va ajouter de la violence aux combats. En effet, ce géant black rencontré au début de l'album va être un pilier fort du groupe et le miroir de Rick. Ensemble, ils vont massacrer les morts-vivants à coups de haches et de marteaux (faut bien économiser les balles non ?).

Le village interdit et la ferme de l'angoisse

Le coup de la ville fantôme est réutilisé dans cet épisode pour donner la ville zombie. Sous un calme apparent, un village entièrement grillagé se présente devant nos héros. Ils pensent trouver un refuge mais vont très vite déchanter. Le réveil est un combat qu'il est difficile d'affronter sans ses céréales du matin et une héroïne meurt (grosse dépression du mari du coup).


L'autre chapitre important est la ferme. Hershel le gentil fermier vit à la ferme avec ses voisins et sa famille mais très vite on se rend compte que ce dernier débloque un peu. Pour lui, les zombies sont des gens que l'on peut soigner et il les garde dans sa grange. Vous devinez qu'assez vite, tout va partir en carnage et que la grange va se transformer en abattoir. Ce sera l'occasion de faire disparaître le casting superflu de l'épisode. Malgré le classicisme du lieu, ce chapitre est traité habilement.

La dextérité du scénariste est visible dans la création de ses personnages et dans la psychologie de ces derniers. Le départ de la ferme, loin de sonner le glas de Rick et de ses amis, va être le point de départ de l'album numéro 3 : la prison.

Mordu ?

Le premier album posait l'ambiance, était sur la réserve mais on sentait un potentiel énorme. Certains pouvaient avoir des doutes mais ces derniers vont pouvoir s'envoler.
La série a trouvé son rythme, son ton et elle a surtout prouvé qu'elle était riche en actions et en réflexion.

Un album qui installe définitivement le style de la série et qui montre toute la richesse de l'imagination de ses créateurs.

A découvrir
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Sambre
Sambre
Jack Palmer - Tome 12 - L'enquête Corse
Jack Palmer - Tome 12 - L'enquête Corse