7.5/10Le Voyage des pères - Tome 1 - Jonas

/ Critique - écrit par Amiral, le 14/09/2007
Notre verdict : 7.5/10 - Allelouia ! (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - 2 réactions

Le voyage des Pères est le Messie prônant la bonne humeur. Un plaisir narratif et visuel qui vous fera sourire de dérision, en attendant de connaître impatiemment la suite.

David Ratte est un hyperactif. A peine a-t-il clôturé Toxic Planet que le monsieur rempile aussitôt avec Le voyage des pères. Un road movie antique atypique et rocambolesque, retraçant avec démence l'ascension du Christ.

Jonas est un vieux pêcheur à l'esprit terre à terre (pêcheur/terre à terre... oui c'est nul). Accompagné de ses deux fils, Pierre et Jean, il s'en va quotidiennement en mer pour tenter de trouver des richesses nutritives. Mais leurs espérances demeurent vaine face à la pauvreté de la pêche... jusqu'au jour où un jeune homme arrivé de nulle part incite Pierre et Jean à reprendre le large avec lui. De retour sur terre, le fils aîné accoure vers son père pour lui montrer de ses propres yeux cette récolte miraculeuse. Pierre et Jean sont conquis et disparaissent du village pour suive le « Messie ». Mais ce n'est pas sans inquiéter leur mère, n'hésitant pas mettre Jonas sous pression pour les ramener à la maison. Au fil de sa marche, l'homme rencontre d'autres concitoyens vivant le même désarroi que lui. Qui est donc ce Jésus ? Que cherche-t-il ? Serait-il en train de former une secte menaçante pour le peuple Juif et les Romains ?

David Ratte nous enchante avec cette nouvelle histoire regorgeant d'ingrédients pour permettre de la suivre aisément. Les patriarches sont attachants. Chacun dispose de ses qualités et de ses défauts et accentuent le décalage entre la réalité sociétal et cet événement venu de nulle part qui attire les foules. Le lecteur découvre les inquiétudes et appréhensions du phénomène Jésus guidant les brebis égarées. Tel Saint Matthieu, Jonas a besoin de voir pour croire. Une partie majeure de la Bible est ici revisitée, avec des dialogues piquants et la mise en avant des comportements actuels dans une époque révolue. L'image angélique et juvénile de Jésus est à la fois respectée tout en tournant ses actes à la dérision. L'aspect humoristique souligne l'absurdité relatée dans certains chapitres du livre sacrée le plus vendu au monde. Mais au-delà des faits, David Ratte ironise prioritairement sur l'engouement contagieux d'un peuple en quête d'un espoir personnifiée.
Le style graphique légèrement cartoon possède néanmoins un trait réaliste. Certes le dessin n'est pas innovant mais il demeure propre et sans défauts majeures graves à relater. La personnalité des personnages se voit à travers leurs silhouettes. Jonas est un petit vieillard plein de vitalité et disposant d'un fort caractère. La morphologie de ses condisciples laissent entre-apercevoir leurs forces et faiblesses. La coloration est largement basée sur des tons clairs et instaure une certaine douceur servant avec intérêt la narration.

Le voyage des Pères est le Messie prônant la bonne humeur. Un plaisir narratif et visuel qui vous fera sourire de dérision, en attendant de connaître impatiemment la suite.

A découvrir
Tuniques bleues (Les)
Tuniques bleues (Les)
Sambre
Sambre
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6