6.5/10Les Voleurs de Carthage - Tome 1 - Le serment du Tophet

/ Critique - écrit par plienard, le 05/04/2013
Notre verdict : 6.5/10 - Les pieds nickelés dans les guerres puniques (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Et si on se faisait un petit cours d’histoire romaine sur les guerres puniques avec le sourire aux lèvres. C’est ce que vous proposent Appollo et Hervé Tanquerelle, le duo d’auteurs de la nouvelle série aux éditions Dargaud, les voleurs de Carthage. Si le premier a travaillé avec des auteurs comme Lewis Trondheim ou Brüno ou encore Manu Brughera, le second ne doit pas vous être inconnu si vous êtes un habitué de notre site. Hervé Tanquerelle a notamment signé le dessin pour Les faux visages sur un scénario de David B. aux éditions Futuropolis.


Je suis fraîche, et ça se voit ?
C’est donc l’histoire d’Horodamus et Berkan, un gaulois et un numide (bien sec, ma foi !) de leur état. Lorsqu’ils capturent une captive – vous noterez l’absurdité du propos -  leur première envie est bien de la violer (un peu !). mais lorsqu’elle leur apprend qu’elle fait partie de la famille d’Utique, une grande guilde de voleurs, et qu’elle était envoyée à Carthage pour rentrer comme vestale dans le temple de la déesse Tanit et organiser le vol de toutes ses richesses, les deux mercenaires se voient déjà riches.

La première chose qui frappe lorsque vous feuilletez l’album, c’est le côté pieds nickelés des personnages (principaux), sensation renforcée par la lecture. Mais le plus de cette nouvelle série, c’est bien le mélange entre l’humour et la part de cruauté liée à condition des deux personnages. Ce sont des mercenaires, parmi les plus cruels, qui n’hésitent pas à tuer. Mais leur maladresse, ou disons plutôt leur malchance chronique rend tout cela plutôt drôle. Hervé Tanquerelle exprime par son dessin tout l’humour que l’on peut tirer de ce genre de personnages avec des physiques secs, l’un plus bête et l’autre plus méchant. Le décor est pas mal non plus. Il rappellera les cours de latin à certains, où le gaulois et le numide se retrouvent à Carthage en pleine guerre punique (la troisième pour être exact) face à l’armée romaine de Scipion émilien. Vous comprendrez rapidement qu’il y a tout un imbroglio avec tous ces événements assez comique.

La série commence avec beaucoup de verve et d’enthousiasme et augure de bons albums prochains. À suivre ....


DR.

A découvrir
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Sambre
Sambre
Tuniques bleues (Les)
Tuniques bleues (Les)