1/10Vie de merde - Tome 3 - Les Anniversaires

/ Critique - écrit par Maixent, le 17/11/2010
Notre verdict : 1/10 - Vie de M..., Album de M... (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - 2 réactions

Un dessin poussif, une narration absente, un humour de bas étage, une Vie de Merde dont on se serait bien passé.

L'exploitation de Vie de Merde en BD se poursuit, mais est-ce vraiment nécessaire ? Si l'idée est sympathique au demeurant, ne serait-il pas préjudiciable d'exploiter le marché jusqu'au bout, quitte à en dégoûter le lecteur et à faire fi de la qualité ? Il ne s'agit là que du tome 3 mais il vient déjà trop vite, avec un dessin qui semble bâclé et des histoires à peine travaillées. Déjà, rien que le choix des auteurs est significatif. Je n'ai rien contre des auteurs qui produisent des bds à thème et des séries à rallonge traitant des pompiers, des profs, des histoires d'amour etc. dans un style simpliste et sans vraiment d'originalité, mais il faut reconnaître qu'il s'agit en bandes dessinées de l'équivalent en roman de ce que l'on appelle la littérature de gare. Les auteurs arrivent tout droit de ce monde-là avec à leur actif des séries comme Les Surfeurs, La revanche des fumeurs ou Fan des années 80, soit des albums racoleurs dans l'air du temps et ciblant une catégorie bien précise de la population qui mettra l'album dans le caddie entre les poireaux et le papier toilette. Une belle femme sexy?????
Une belle femme sexy ????

Mais passons, le consommable en livre existe, c'est un produit comme un autre, fait parfois avec qualité. Ici, ce n'est pas le cas. D'abord le dessin est limite repoussant, pas vraiment fini, les personnages arborant des faciès grimaçants sans pour autant que cela leur confère une quelconque personnalité. De même, l'ensemble des images est comme gommé par Photoshop, enlevant toute profondeur. Les pages se suivent et se ressemblent sans aucun dynamisme. Parfois trop surchargée, parfois trop vide, la disposition des phylactères ne permet pas une lecture fluide de l'ensemble. Mais le plus criant est l'absence de goût. Chaque élément de décor est d'une banalité affligeante, sans aucune force. Le mobilier est identique chez tous les personnages, acheté chez But, les vêtements viennent de chez H&M, les voitures sont juste des trucs avec quatre roues, bref, tout est aseptisé, sans doute pour que cela ressemble à ce que l'on trouve chez Monsieur-tout-le-monde, mais au final, cela ne ressemble à rien. On ne peut même pas dire que le dessin a simple valeur d'illustration, il gâche plus qu'il ne rend service au texte.

anniversaire cruel
Anniversaire cruel
Le texte, j'en conviens, n'est pas fameux non plus. Autant les anecdotes concernant les premières fois ou le boulot étaient retravaillées et souvent drôles, autant là, il s'agit d'un bête copié/collé du texte d'origine, à peine modifié. Or, ce qui avait un impact en une phrase sur internet n'en a pas autant sur une page, délayé dans plusieurs bulles. La narration est même parfois si insipide qu'elle en devient difficile à suivre et que l'impact humoristique disparaît.

Ce troisième opus ne fonctionne pas du tout, pire, force est de constater que la qualité décline d'album en album. En espérant que la barre puisse être redressée au plus vite si les éditeurs persistent à publier des VDM.

A découvrir
Joe Bar Team
Joe Bar Team
Jack Palmer - Tome 12 - L'enquête Corse
Jack Palmer - Tome 12 - L'enquête Corse
Ligue des Gentlemen Extraordinaires (La) - 1999-2000 - Volume I
Ligue des Gentlemen Extraordinaires (La) - 1999-2000 - Volume I