5.5/10Dans mes veines...

/ Critique - écrit par Sylvain, le 07/04/2011
Notre verdict : 5.5/10 - Pas de veine pour Barbie... (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Marie et Goethals reviennent aux affaires avec Dans mes veines, polar noir à l'américaine comme on dit. Un peu de sexe, beaucoup de drogues pour une histoire très rock and roll...

Vous aviez pu lire sur krinein tout le bien que je pensais du travail de Damien Marie et Sébastien Goethals dans le cadre de leur saga Ceci est mon corps. Les deux compères reviennent donc pour un polar très noir qui nous change totalement de l'univers qui nous était proposé dans ceci est mon corps.

Barbara était une flic infiltrée dans les interstices sordides du milieu de la mode et de la fête. Son histoire d'amour avec Jill, top modèle très connue, lui ouvrait en effet toutes les portes, lui permettait de tout voir et tout savoir. Mais l'histoire s'était mal finie, la drogue a eu raison de la petite Barbie... Elle pensait avoir vécu le pire, avoir tout perdu, y compris l'amour de Jill. Elle était loin de s'imaginer que le pire allait arriver, avec l'apparition du cadavre de Jill dans sa cuisine...


DR.

Je vais commencer par vous parler du dessin. J'aime bien le trait de Sébastien Goethals, mais je suis moins convaincu par la couleur, qui est aussi de lui. J'avais nettement préféré le travail de Cyril Saint Blancat qui rendait vraiment toute la puissance du dessin nerveux de Goethals dans Ceci est mon corps. Il ne faut pas non plus croire que c'est raté, au contraire, les cases sont dynamiques, l'action est compréhensible, mais il manque un petit quelque chose, probablement dans la gestion de la lumière. En effet, l'histoire est noire et donc les images se veulent sombres, mais parfois on est plus dans le terne que dans le sombre, si vous voyez ce que je veux dire.

Le scénario de Damien Marie est sympathique, mais je trouve qu'il est un peu short pour 48 pages. Beaucoup d'éléments sont un peu répétitifs. On a bien compris que les deux nanas font la fête, prennent de la drogue, font l'amour, prennent de la drogue, font la fête et font l'amour, prennent de la drogue et font la fête. Bref, on a compris que la vie qu'elles mènent ne les mène nul part. Au final le nul part arrive et c'est le drame, une fois puis deux. Mais la première fois le mystérieux Georges arrive pour sauver Barbie, et il est présent à la fin de l'album, y aurait-il une anguille sous la roche ? Bref, un peu plus de matière ou un peu moins de pages auraient rendu l'album plus intense.

Au final, un album sympathique mais qui me laisse un peu sur ma faim. J'attendais plus, j'attendais mieux, j'attends donc la suite ;)

A découvrir
Jack Palmer - Tome 12 - L'enquête Corse
Jack Palmer - Tome 12 - L'enquête Corse
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Sambre
Sambre