7/10Trois artistes à Paris

/ Critique - écrit par iscarioth, le 17/07/2006
Notre verdict : 7/10 - Portraits croisés (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Chantal Fernandes est journaliste. Elle couvre une remise de prix, récompensant trois artistes : un peintre, un écrivain et un pianiste. Elle les rencontre puis discute avec chacun d'entre eux.

40420_250.Au travers d'une narration omnisciente, capable de remonter les âges et de dévoiler les pensées, le lecteur s'immisce dans la vie des trois créateurs et touche aux névroses de chacun. Tous sont graphiquement invraisemblables, comme l'illustre très bien la couverture de l'album, qu'on croirait être le portrait de trois aliénés. Il y a Adriano Lazzari, le pianiste, et son improbable et gigantesque chevelure, Diego Nogales, le parfait archétype du vieil écrivain buriné et, surtout, Maurice Malikian, un peintre qui a multiplié les opérations de chirurgie esthétique pour déformer son visage jusqu'à le rendre le plus neutre possible. Trois artistes à Paris nous présente donc un monde qui pourrait être réel, mais tout de même bien étrange, très mystique et esthétique. Le dessin de Zarate rappelle vaguement celui de Loustal, avec les mêmes visages anguleux mais très façonnés au détail, au relief et à la luminosité.

 D'un graphisme tr40421_250.ès stylisé mais tout de même abordable, Trois artistes à Paris devient moins facile à saisir par ses textes. Le ton est assez spirituel, notamment lorsque l'on aborde le thème prédominant de la création. Mais, plus que tout, ce sont les méthodes narratives employés qui empêchent une compréhension totale et maîtrisée. Trois artistes à Paris est du début à la fin « parasité » par les pensées des personnages, acteurs principaux comme simples passants. Ainsi, le lecteur parcourt des yeux des bulles (discussions ou pensées) qui n'ont pas trop de rapport avec les personnages et l'histoire en cours, ce qui ne nuie cependant pas trop à l'articulation de l'intrigue. Autre base narrative prédominante, les encadrés, écris dans un style très lyrique, qui peuvent aussi dérouter.

Trois artistes à Paris est une histoire spirituelle et névrosée, qui se porte au lecteur sous une forme graphiquement et narrativement novatrice. A réserver aux amateurs de bandes dessinées poétiques, auteuristes ou expérimentales.

A découvrir
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Sambre
Sambre
Jack Palmer - Tome 12 - L'enquête Corse
Jack Palmer - Tome 12 - L'enquête Corse