8.5/10Pour tout l’or du monde : Le gros lot

/ Critique - écrit par athanagor, le 21/04/2011
Notre verdict : 8.5/10 - La vérité sur naguère (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - 1 réaction

Inspirée d’un fait historique que Victor Hugo dénonçait comme une manœuvre politique, cette BD propose avec talent la mécanique d’une supercherie, qui entraînera dans son sillage le destin de trois personnages.

Il devient de plus en plus difficile, dans ce grand courant ininterrompu qu’est devenu la publication de BD, de trouver des sujets originaux qui puissent permettre un développement intelligent, à même de captiver le lecteur. Dans cet exercice particulier, il faut bien reconnaître que la maison Quadrants a su se bâtir une place de choix, proposant avec parcimonie des ouvrages sur des thèmes toujours neufs, quitte à décevoir. Et une fois de plus, elle tient son rang avec cet album qui tire son sujet d’une source quasi inépuisable : l’Histoire.

En 1850, Louis-Napoléon Bonaparte, 1er président de la République élu au suffrage universel, caresse l’espoir de redonner à la France son
DR.
statut d’Empire, à l’image de celui que son illustre oncle avait bâti. Il va sans dire qu’un Empire ne peut aller sans empereur et, qu’à tout prendre, il sera volontiers candidat. Mais pour que cela aille sans trop de remous, il faut faire en sorte que certains éléments perturbateurs soient mis de côté. Les journalistes ne sont pas un problème. Leur vie dissolue les poussant fréquemment au bord du ruisseau, qui s’étonnera d’en retrouver un ou deux noyés ? L’homme de la rue ?! Bien souvent il ne demande que du pain et qu’importe que se soit un président ou un empereur qui le lui donne. Mais la France n’est pas faite que de ces engeances-là. Pour d’autres, les agitateurs, il va falloir trouver un stratagème.

Relatant l’épisode de la loterie du lingot d’or qu’on soupçonne d’avoir permis, de 1851 à 1853, d’envoyer des parias et des gêneurs casser des cailloux en Californie en leur faisant croire qu’ils avaient gagner le gros lot, cette BD propose un mécanisme pour la supercherie et met en scène Fanny Loviot, qui sera plus tard l’auteure de Les Pirates chinois, ma captivité dans les mers de Chine, rare témoignage écrit de la ruée vers l’or européenne. Elle partage ici l’affiche avec Stanislas de Rochebourg, étudiant à la prestigieuse Ecole des Mines, qui rêve d’être son amant, et Thibault Marsan, journaliste photographe au passé mystérieux.

C’est bien sûr après coup qu’on vérifie la véracité historique des éléments en présence, véracité défendue par le dossier de presse. Pourtant, à la lecture, on ne s’embarrasse jamais de savoir si tel éléments correspond, si Bonaparte avait vraiment cette tête, si
DR.
la Loterie du lingot d’or est un événement réel et s’il s’agissait ou non d’un complot. Tout ce qu’on sait, c’est que l’histoire que sont en train de nous raconter Hautières et Grand est sacrément captivante. Selon un déroulement intelligent et limpide, Hautières met au point une association de malfaiteur dont les agissements et les motivations sont crédibles en regard de ce qui se joue. Chaque événement jouit d’une exposition juste, sans trop en faire ni en oublier, dans un continuum cohérent qui, parti de rien, nous dévoilera toute la supercherie aussi clairement que si nous en étions à l’origine. Et c’est d’autant plus fort qu’il s’agit d’une part d’une intrigue politique, domaine où il n’est pas dit qu’un auteur puisse être toujours compréhensible, et d’autre part d’une suite d’événements hautement probables en considération du matériau historique de base.

C’est aussi avec un vrai plaisir qu’on découvrira le trait de Grand, qui opère selon une ligne claire d’une facture assez neuve, faisant néanmoins penser aux réalisations de Lambil, sans bien sûr être aussi caricatural. Evidemment, l’époque du récit est pour quelque chose dans cette impression, mais des plans larges en guise d’ouverture de certains actes et autres nez proéminents ranimeront quelques souvenirs en ce sens.

Prévu pour trois tomes, couvrant cet épisode de l’Histoire aux travers de péripéties dans lesquelles il plonge ses héros, cette nouvelle série inspire le respect et une furieuse envie de voir le reste.

A découvrir
Tuniques bleues (Les)
Tuniques bleues (Les)
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
V pour Vendetta
V pour Vendetta