8.5/10Tony Chu, détective cannibale - Space Cakes - Toujours plus space !

/ Critique - écrit par Canette Ultra, le 30/06/2013
Notre verdict : 8.5/10 - Un vrai cake ! (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

John Layman, toujours accompagné de Roy Guillory, nous présente les dernières aventures de Tony Chu, le détective dont les aventures « culinaires » ne cessent pas de nous surprendre. Il faut dire qu’après le dernier tome, nous sommes un peu inquiets pour notre héros : en effet, après avoir mangé des vieilles stars du baseball et avoir été passé à tabac, il ne tient pas la forme. Mais un Tony Chu peut en cacher un autre !

Tony Chu, détective cannibale - Space Cakes - Toujours plus space !
Paneer, un homme heureux !
L’avantage de la saga Chew (de son nom original anglais), ce sont les multiples personnages que l’on a vu naître au cours de la série. Certes, il y a eu de la casse et un certain nombre peuple le cimetière local mais il en reste une tripotée. Ce tome se penche donc particulièrement sur trois d’entre eux. Tout d’abord, nous suivrons Toni Chu, la jumelle de Tony, qui est l’opposée de son frère lorsqu’il s’agit de suivre une procédure. Cependant, elle n’en demeure pas mons efficace et son don offre quelques avantages non négligeables. Elle peut, lorsqu’elle goûte un animal vivant, voir son futur. Cela explique donc sa manie de mordre ses amants (dont son chef qui est un personnage délicieux dans tous les sens du terme). Nous verrons également César sous un autre angle et cela ne sera pas sans nous déplaire. L’autre superstar mise en avant sera Poyo le coq sanguinaire qui permettra aux auteurs de se lâcher complètement. Si l’histoire finit par trouver un sens et une fin spectaculaire, il faut avouer que pendant ce tome, nous serons surtout balloter de délire en délire. La série semble dépasser une nouvelle limite dans ce domaine et nous en sommes même surpris (alors que l’on pensait pourtant bien connaître Tony et ses amis).

Tony Chu, détective cannibale - Space Cakes - Toujours plus space !
Un Chu trop chou ?
Visuellement, toujours le même sens du détail mais également de l’exagération. En effet, si vous aimez les litres de sang, les membres qui volent et la chair fraîche, vous allez être ravis. On pense notamment aux séquences de Poyo mais également au Vampire qui se laisse approcher au fil des épisodes et que nous commençons à mieux comprendre. Avec son délire complet mais également ses qualités scénaristiques qui font que tel un chat, il retombe sur ses pattes, ce tome se déguste comme un bon vin et parvient à rendre l’attente du prochain tome encore plus insoutenable.

Tony Chu, détective cannibale - Space Cakes - Toujours plus space !
Poyo ! Le plus grand fléau de tous les temps !

A découvrir
Royaume de Tolkien : Visions des Terres-du-milieu (Le)
Royaume de Tolkien : Visions des Terres-du-milieu (Le)
Joe Bar Team
Joe Bar Team
Sambre
Sambre