7/10Tony Chu, détective Cannibale - Flambé !

/ Critique - écrit par Canette Ultra, le 02/10/2012
Notre verdict : 7/10 - Bien au Chu ! (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - laisser un commentaire

Tony Chu continue ses enquêtes gustatives et c’est avec plaisir que nous le retrouvons. L’équipe de choc qui l’anime est toujours présente et Layman et Guillory semblent toujours autant en accord quand à la direction à prendre au sein de cette série. Avec les prédictions Mayas au dessus de nos têtes, on se dit que le thème de cet album semble bien choisi.

Tony Chu, détective Cannibale - Flambé !
Malbouffe quand tu nous tiens !
En effet, du jour au lendemain, tandis que tout semblait rouler pour notre héros, voilà que de mystérieuses inscriptions apparaissent dans le ciel de la Terre. Le boulot de Chu, à savoir s’occuper des affaires de nourritures notamment celles concernant le poulet, passent au second plan et c’est la NASA qui prend du gallon. C’est l’occasion de découvrir Toni Chu ! Je ne parle pas de notre héros (ça s’écrit Tony pour lui) mais de sa sœur jumelle. Bien qu’elle possède le même don que son jumeau, elle préfère le cacher et récolter honneurs et promotions tandis que son frère est amené à accomplir toutes les missions les plus suicidaires qui soient. En effet, Chu, en plus de son aparté avec la NASA, va être amené à parcourir la planète pour deux raisons : d’une part enquêter, d’autre part parce que son boss tente de se débarrasser de lui en le faisant tuer en mission. C’est l’occasion de croiser de nouveaux pouvoirs alimentaires comme celui de devenir plus intelligent en mangeant ou encore de revoir des personnages disparus à l’instar de Poyo le coq. Cependant, on sent dans cet album, un enchaînement de situations loufoques qui ne font pas vraiment avancer l’intrigue. Au vu de ce qui se passe, on est dans un album de transition dont les véritables enjeux semblent apparaître à la fin de l’album avec une secte mystérieuse et avec Savoy. Chu occupe donc le lecteur en se faisant maltraiter à travers le monde.

Tony Chu, détective Cannibale - Flambé !
ça rappelle quelque chose ces masques !
L’avantage, c’est que Guillory a pu se lâcher complètement dans ce tome. Les physiques sont encore plus exagérés, les détails fourmillent de partout et si je faisais la fine bouche, je râlerai sur les lycéens qui ont l’air vachement vieux pour certains mais on va dire que pour certains adolescents, c’est normal. De plus en plus, Tony Chu adopte un style graphique qui le distingue des autres productions. Ce style colle totalement à l’aspect original de la série de la même manière que Layman prend un malin plaisir à introduire des nouveaux personnages qu’ils zigouillent dans la foulée.

Toujours plus loin dans la folie et l’humour, Tony Chu parvient sans problèmes à nous convaincre. Certes, l’intrigue est un peu éparpillée dans tous les coins mais elle présage de grandes choses pour les plus original des détectives.

Tony Chu, détective Cannibale - Flambé !
L'alcool, ça rend sexy non ?

A découvrir
Royaume de Tolkien : Visions des Terres-du-milieu (Le)
Royaume de Tolkien : Visions des Terres-du-milieu (Le)
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
V pour Vendetta
V pour Vendetta