5/10Tom - Tome 1 - Une vie d'ado

/ Critique - écrit par athanagor, le 16/12/2009
Notre verdict : 5/10 - Les jeunes, c'était mieux avant (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - laisser un commentaire

La vie d'un ado de base à l'usage de tous ceux, et nous les savons nombreux, qui rêvent de leur faire bouffer leurs portables et/ou de leur apprendre l'orthographe.

Tom, c'est le prototype même de l'adolescent irritant qui hurle dans son portable dans les transports en commun, alors que chacun aspire à la tranquillité après une dure journée de labeur. Le même dont la voix oscille entre l'aigu et le pas beaucoup plus grave mais suffisamment pour que ce soit ridicule, quand il raconte à son meilleur pote, dont le jean ne recouvre plus que les mollets et les lacets, comment il a assuré grave avec une meuf au prénom à consonance américaine, qu'il kiffe à donf et qu'il souhaiterait, dans un avenir éventuellement proche, pécho.

Cet ado insupportable,
les auteurs nous le présentent au travers de sa journée de classe, de ses rapports avec ses amis ou avec sa famille, dans ses rêveries, ses espoirs et ses lubies, le tout sur une série de sketches qui parviennent, bon an mal an, à amuser le lecteur, sans jamais lui casser les côtes.

Tom rêve de devenir un mec respecté par la terre entière, d'être une superstar de la musique, d'avoir des tonnes de femmes pendues à son cou, mais bien sûr les efforts qu'il entreprend pour réaliser cela ne dépassent pas les murs de sa chambre. Tom ne parle pas un mot d'allemand et son correspondant allemand, qui est une vraie tête de lard, pas un mot de français. Tom s'éclate avec sa famille et s'emmerde avec ses potes, mais il déclare exactement l'inverse quand on lui pose la question. Tom a le plus souvent possible les yeux rivés sur son portable pour éviter de les poser sur tous les strings qui dépassent de ces jeans qu'il ne saurait voir, et encore moins toucher.

Ces aspects de la vie de Tom sont égrainés de pages en pages, comme pour expliquer au lecteur ce que c'est qu'être ado. Et tous ces passages finissent par rendre cet insupportable blaireau vraiment sympathique. En effet, comme pour Le péril jeune, mais dans l'autre sens, on se revoit tout à fait dans nombre de ces situations, et surtout dans certaines attitudes, malgré qu'on se défende régulièrement, quand il nous arrive de croiser cet engeance, d'avoir jamais été aussi stupide.

Cette BD s'adresse donc à un public adulte, dans un espoir de t
olérance et d'amour entre les générations. Pourtant il arrive souvent aux auteurs de s'aventurer dans un sens plus périlleux, celui de se faire les complices des ados. Le personnage devient alors un être facétieux et manipulateur, à l'égard de ses professeurs, ou de ses parents à peine plus vieux que lui. La BD se transforme alors en une sorte de clin d'œil en direction d'un lectorat plus en phase avec la génération du personnage principal. Mais, cet appel du pied reste un geste d'adultes, avec ses codes d'adultes et son parfum d'adultes, et on aura du mal à croire qu'un public adolescent puisse se laisser séduire par ces tentatives de vieux beaux. En clair : ta vu lé yeuv ki sla pète caillera, tro donbi, niker drire, lol et consort.

Reste pourtant une bonne ambiance, un bon esprit et pas mal de bonnes idées, qui font de cette BD un ouvrage tout à fait tolérable, mais grandement dispensable.

A découvrir
V pour Vendetta
V pour Vendetta
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Joe Bar Team
Joe Bar Team