5/10Tir Nan Og - Tome 2 - L'héritage

/ Critique - écrit par Sylvain, le 16/03/2008
Notre verdict : 5/10 - Attendons voir, encore une fois (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - 1 réaction

Tir Nan Og n'est pas une série inconnue de Krinein. En effet, iscarioth en avait parlé en 2006 pour la sortie du tome 1 : L'exode. À l'époque, il avait fini sa critique par « Le potentiel est là, reste à espérer que la croissance suivra ».

La suite de l'histoire continue dans la lancée du premier tome avec un cross-over permanent entre le monde féérique qu'est Tir Nan Og et le monde réel. On voit les luttes entre Sluagh et Sidhe qui débordent et qui vont avoir un impact sur la vie de plusieurs jeunes adolescents qui n'ont rien demandé à personne, y compris le mystérieux Stephen qui ne comprend pas trop ce qui lui arrive (et a vrai dire nous non plus d'ailleurs).

Commençons par les points positifs de cet album : le dessin de la jeune dessinatrice Elvire De Cock a réellement progressé depuis le premier tome : plus
franc du collier, un plus grand souci de réalisme, notamment dans les décors et sur les personnages. Par ailleurs l'esthétisme de la série est particulièrement intéressant, en particulier dans les habits du côté de Tir Nan Og.

En revanche le scénario n'est clairement pas adapté pour une BD, trop long au démarrage, trop poussif dans le lancement, trop alambiqué pour maintenir l'attention du lecteur sur un tome, alors que dire sur une plus grande longueur. C'est pour moi la preuve qu'on peut écrire de magnifiques livres et ne pas réussir dans la BD, qui demande une concision dans le propos, tout en maintenant la compréhension, qui est un exercice particulièrement difficile. De ce côté-là, Fabrice Colin n'a pas encore (c'est mon point de vue) trouvé la recette qui fonctionne.

Par ailleurs, le point principal de ma gêne concernant cette histoire est le manque d'originalité de certains personnages. Le prince Thomas, Caitlin ? Ca sonne un peu comme le monde de Krondor de Feist. Oberon, et même Tir Nan Og ? Merci Zelazny et ses princes d'Ambre.
Je trouve quand même qu'il aurait pu faire un effort supplémentaire, ça n'aurait rien apporté de plus à l'histoire, mais aurait contribué à donner un cachet plus personnel.

Au final, pour répondre à iscarioth à deux ans de distance, le potentiel est toujours là, la croissance n'a pas été au rendez-vous, mais rien n'est encore perdu !

A découvrir
Ligue des Gentlemen Extraordinaires (La) - 1999-2000 - Volume I
Ligue des Gentlemen Extraordinaires (La) - 1999-2000 - Volume I
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Sambre
Sambre