8/10Les Tikitis - Tome 3 - L'homme aux mille tours

/ Critique - écrit par Canette Ultra, le 06/04/2010
Notre verdict : 8/10 - Plus d'un tour dans son sac (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - laisser un commentaire

Un album plein d'action et d'humour. Certes ce dernier sera quelquefois sous la ceinture mais il fera toujours mouche. Les retraités du catch ne sont décidément pas près de se reposer et nous avons envie de dire "tant mieux".

Chez les Humanoïdes Associés, on ne présente plus Lucha Libre. Ce magazine met en valeur un certain nombre de série dont Les Tikitis. Ces derniers ont même le privilège d'avoir leurs aventures en album. Nous allons donc nous focaliser sur le dernier d'entre eux. Cet album va être l'occasion pour le duo Frissen et Fabien M de libérer toute leur énergie pour nous livrer un album haut en couleur. La synergie entre les deux artistes est flagrante tant l'action et les dialogues sont plaisants. L'ironie et le second degré sera également au rendez-vous d'un album qui va faire la part belle à l'absurde, la prise de pouvoirs par le sexe ou le cannibalisme.

Le choc des Titans (version Lucha Libre)
Le choc des Titans (version Lucha Libre)
L'histoire est la suite directe de l'épisode précédent : nos amis catcheurs sont aux prises avec le terrible Zeus et ils prêtent mains fortes à Ulysse pour combattre les sirènes, le cyclope et bien d'autres monstres. Nos compères sont dès lors bien loin de leur supposé retraite puisque l'aventure vient à eux sous sa forme la plus grotesque. Il ne faut pas longtemps au lecteur pour vite comprendre ce qui se passe et surtout l'absurdité de l'ensemble. En effet, les Tikitis ont le chic pour nous remémorer en quelques cases les évènements passés et pour nous plonger dans ceux du présent.

Si un cyclope court à 50km/h et qu'il pèse 500kilos...
Si un cyclope court à 50 km/h
et qu'il pèse 500 kilos...
Nous retrouvons ainsi, Philoloco et Polynôme Z en pleine découverte des tenants et des aboutissants tout en étant en pleine guerre contre les sirènes avec Cerebrex et King Katch en plein combat avec le cyclope. Le combat contre le cyclope est digne de Thésée contre le Minotaure : les arbres servent de massue, les corps s'incrustent dans  la roche. Les scènes de combat sont magnifiquement orchestrées et les couleurs vives servent à merveille les affrontements. Le soucis du détail est moindre entre les combats. Le trait est plus léger mais il est porté par les dialogues et la mine dépitée des différents protagonistes devant l'absurdité de certains propos. Quelle tête feriez-vous si l'on vous disait que l'Odyssée avait eu lieu dans le Pacifique et que les vampires sont légions ?

Zeus et ... Josiane !
Zeus et... Josiane !
La dérision est une marque de fabrique de Frissen qui se retrouve même dans les combats puisque nos Tikitis sont capables d'assommer leurs alliés ou de se retrouver lamentablement avec une flèche dans le C... ! En parlant de cela, les Tikitis n'ont pas le temps de s'ennuyer puisque le sexe est une donnée récurrente de l'album. Entre les poitrines dénudées et les cuisses luisantes, nous retrouvons Sumo en charmante compagnie ou encore Zeus en moins charmante mais peu vêtue compagnie. Les blagues potaches sur l'absence de sous-vêtements de Philo sont également l'idéal pour faire la transition entre deux propos presque censés. Le mythe des catcheurs pourrait être écorché mais nous assistons au contraire à un bel hommage au catch mais aussi aux légendes. Nous sommes en présence d'un El Santo contre le Choc des Titans. La bataille contre les squelettes est anthologique et on ne pourra pas oublier le combat contre la pieuvre géante. Bouclier, arc et lances seront les armes qui vont accompagner les uppercuts et autres coups de pieds des protagonistes.

King Katch dans l'oeil du cyclope
King Katch dans l'oeil du cyclope
L'album conclut l'intrigue développée précédemment. Le sort de Zeus pourrait apparaître discutable mais il reste dans l'esprit de la série. Jusque dans le dénouement, le lecteur sera tenu en haleine et aucune situation n'aura manqué de maîtrise chez l'auteur et le dessinateur. En résumé, un bon album qui a le mérite d'être énergique et de mettre de bonne humeur grâce à son action mais aussi ses non-sens et sa logique implacable autant qu'absurde.

A découvrir
Tuniques bleues (Les)
Tuniques bleues (Les)
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Sambre
Sambre