8/10Théodore Poussin - Tomes 1 à 4

/ Critique - écrit par plienard, le 02/07/2010
Notre verdict : 8/10 - Petit poussin deviendra grand (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 4 minute(s) - laisser un commentaire

Théodore Poussin rêve de devenir marin. Son souhait va devenir réalité et il va embarquer en janvier 1928 à bord du Cap Padaran. Au gré d'aventures rocambolesques, il va prendre de l'importance. A découvrir.

Cette nouvelle intégrale chez Dupuis porte sur Théodore Poussin et est l'occasion de découvrir un personnage méconnu.

Capitaine Steene (1987)

Poussin, avant
Poussin, avant
Théodore Poussin est marin, ou plutôt a rêvé d'être marin. Jusqu'au jour où le rêve se réalise. Cantonné dans un bureau, son patron lui propose de s'embarquer sur le Cap Padaran. Heureux comme un poisson dans l'eau, le seul moment difficile va être de l'annoncer à ses femmes. Mais en Janvier 1928, le voilà parti, d'abord pour Marseille et ensuite pour Haïphong. Si l'équipage est très sympa avec lui, un certain Mr Novembre, passager clandestin, va semer chez lui le doute. Son oncle, le capitaine Steene, légende de la marine, sensé être mort, ne l'est peut-être pas.

Frank Le Gall démarre sa série Théodore Poussin avec huit pages autobiographiques tirées du journal de son grand-père, Théodore Le Coq (détrompez-vous, le nom de Poussin n'est pas un mauvais jeu de mot de Le coq, c'est un pur hasard).

Le mangeur d'archipels (1987)

Le mangeur d'archipels est le nom du petit bateau dont Théodore hérite à la mort du pirate des mers, George Town. Poussin a grandi
Poussin a grandi
Rencontré un peu par hasard (un peu trop ?) à la suite d'une altercation avec l'équipage du pirate, les deux hommes sympathisent. Enfin c'est plutôt le capitaine qui sympathise, car Théodore ne peut accepter les méfaits et les agissements de ce flibustier. Et à la suite de l'incendie du bateau avec son équipage par l'armée hollandaise, Théodore hérite donc de ce petit steamer qui va lui permettre de travailler pour récolter de l'argent et rentrer à Dunkerque. Mais c'est sans compter sur Mr Novembre.

Cette seconde histoire est un peu bizarre. Elle navigue (normal pour une histoire de marin) entre aventure et fiction. La bande dessinée est sympathique avec son style un peu suranné (renforcé par le papier épais et faisant penser aux vieilles bandes dessinées d'antan). Mais les événements que Poussin rencontre semblent tellement irréalistes que l'on a du mal à accrocher. On n'arrive pas à savoir où Frank Le Gall veut arriver : une histoire réaliste, un conte marin ?

Marie Vérité (1988)

Poussin a forci
Poussin a forci
Le navire « Marie Vérité » arrive au large de l'île de Long Handju avec comme commandant Théodore Poussin. Il est là pour retrouver Marie Vérité, la fille du lord Laurance qui aurait été enlevée par le pirate d'Aru-el-Kader, devenu le raja de l'île. Les quelques habitants blancs y vivant , font le commerce de la perle, mais depuis quelques temps, les perles sont de mauvaises qualités.

Dans ce troisième épisode de ses aventures, Poussin est devenu commandant. C'est un tout cas lui qui donne les ordres au capitaine. Ainsi en trois albums, de simple apprenti il est devenu commandant et a vécu des aventures extraordinaires. Il reste un côté mystérieux à tous les événements qu'il rencontre, renforcé par la présence énigmatique de Mr Novembre qui semble tout savoir, tout prédire. Il reste que l'on est un peu intrigué et que l'on se pose de nombreuses questions sur cet aventurier que tout le monde semble respecter alors qu'il n'était qu'un mousse il y a un peu moins de deux ans. Frank Le Gall nous offre un héros dans un style rappelant quelquefois Tintin. Même si Tintin est un peu plus volontaire que Poussin  qui semble plus passif. Peut-être aurons-nous des réponses à nos questions dans le quatrième album intitulé « Secrets ».

Secrets (1990)

Gros Poussin
Gros Poussin
Le Marie Vérité arrive au large du port de Batavia. C'est bientôt la tempête et un homme monte à bord pour guider le navire entre les récifs. Cet homme, Théodore le connaît. C'est Martin qui lui apprend que Sir Brook qui devait le payer pour sa mission (voir tome 3) a disparu et que les hollandais obligent les bateaux à rester mouillés au port. Mais Poussin a besoin de son argent pour rentrer à Dunkerque et décide de repartir discrètement.

Quel extraordinaire destin que celui de Poussin. Le voici repartit sur les mers d'Asie à la recherche d'un lord disparu. Il y fera la rencontre d'un revenant qu'il hait, pendant que Mr Novembre s'obstine à l'empêcher de rentrer dans le Nord de la France.

Les quatre aventures de Poussin se passent en un peu plus de deux ans. Et sur cette période, on a vu notre héros changer physiquement. D'abord petit bonhomme un peu maigrichon, il est devenu un homme un peu plus rond, à l'image du trait du dessinateur. Comme je l'ai déjà dit préalablement, ce personnage fait penser à Tintin, par son physique et son visage rond sans réelles expressions. Il n'a malheureusement pas l'importance de son aîné, c'est normal. Mais il en mériterait un peu plus.

A découvrir
Tuniques bleues (Les)
Tuniques bleues (Les)
Sambre
Sambre
Caste des Méta-Barons (La)
Caste des Méta-Barons (La)