4.5/10Tatanic - Voguent les galères !

/ Critique - écrit par Canette Ultra, le 26/09/2011
Notre verdict : 4.5/10 - ça coule à pic (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Un album qui se laisse découvrir et apprécier mais qui ne parvient pas à déclencher un second effet Kiss Kool. On passe un bon moment, on rigolera même par endroit mais on attend plus.

Parmi les sorties de chez Manolosanctis, Tatanic vient se présenter aux portes de notre rédaction. Si nous sommes moins familier avec Laurence Tramaux (la scénariste), nous connaissons bien Tom Viguier (le dessinateur). En effet, ce dernier est l’un des piliers de l’album Le Monstre qui a une ambiance saisissante. Tatanic semble jouer dans une autre registre que nous allons justement décortiquer.


Pas de baskets !
L’histoire peut se résumer ainsi : un groupe de jeunes de banlieue va vivre 1 000 tribulations qui vont faire que toutes leurs histoires vont se croiser pour finalement suivre le but de deux d’entre eux qui veulent partir en bateau vers la Guadeloupe. On y retrouve notamment Badji qui  doit éviter de retourner en prison et qui est l’un des pivots du projet du voyage. Il doit gérer les problèmes générés par son petit frère, dealer dans l’âme, qui place Badji en porte-à-faux vis-à-vis de ses contacts. L’idée de voir les histoires se rencontrées sont intéressantes mais il est dommage de voir le traitement réalisé sur les personnages. En effet, on tombe facilement dans la facilité notamment avec les deux héroïnes de banlieue qui frisent trop souvent la caricature. Le langage utilisé est certes utilisé de nos jours mais certaines séquences vont tout de même « un peu abusé » par endroit. De même, si les comportements sont extrêmes, les dialogues semblent manquer de dynamisme. On imagine aisément plus de cris, de moments plus intenses où chacun essaie de parler plus fort que l’autre. Ainsi, on se laisse guider dans l’histoire sans toutefois parvenir à entrer totalement dedans.


Mais bien sûr ! Le coup du faux numéro !
Sur la forme, même chose, c’est agréable mais il manque un petit quelque chose. La séquence de bagarre dans la rue avait un certain cachet mais le reste laisse cependant de marbre. C’est d’autant plus dommage que Tom Viguier nous a montré de belles choses en matières de lumières ou d’émotions. Tout cela fait bien trop lisse.

Un album qui se laisse lire mais qui ne parvient pas à nous transporter plus que cela. On lit, on sourit mais on passe à autre chose après. C’est dommage car il y a de l’idée dans le découpage des intrigues ou dans le potentiel graphique.


Un accueil chaleureux !

A découvrir
Sambre
Sambre
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
V pour Vendetta
V pour Vendetta