6.5/10Suck my duck !

/ Critique - écrit par iscarioth, le 18/02/2006
Notre verdict : 6.5/10 - L'enfer homo ! (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

A ceux qui ne connaissent pas König et qui souhaitent le découvrir, on conseillera plutôt des histoires complètes comme La capote qui tue ou Roy et Al, des albums qui tissent un récit complet plutôt que d'accumuler les gags.

Quelques mois après la publication du très bon Roy et Al, les éditions Glénat poursuivent sur leur lancée et embrayent sur un autre album de Ralf König, Suck my duck. Petit rappel : König est un dessinateur de BD humoristiques allemandes, centrées sur le monde homosexuel. Il se révèle début des années quatre-vingt-dix avec Les nouveaux mecs, première bande dessinée d'humour gay d'envergure. Depuis, notamment au travers de prix reçus à Angoulême et à Barcelone, Ralf König s'est fixé dans l'univers de la BD européenne comme un grand nom, une référence, à placer aux cotés d'une Claire Bretécher.

Suck my duck est une BD à sketchs. Pour cet album, Ralf König a rassemblé ses gags publiés dans les mensuels allemands gays Queer et Männer Aktuell. Les gags tiennent le plus souvent sur deux planches, parfois une seule. Bien souvent, l'importance n'est pas la chute mais le contenu de ces gags, qui révèlent non sans un très large sens de la caricature et de la dérision, l'univers sexuel gay. Poppers, bondage, fist fucking, piercing « prince albert », chaps... Un album, comme toujours avec König, très branché sexe et qui ne manque pas d'apprendre à chaque lecteur quelques mots d'un vocabulaire très spécialisé... Une BD composée de sketchs, donc, qui rendent compte le plus souvent de discussions. Différents thèmes sont abordés : les tchats et rencontres par Internet, les parents ouverts d'esprit, le rejet des homos « tantouses », le travestissement, mais aussi l'attachement, le couple, la relation amoureuse.

Le dessin de König est toujours aussi expressif et cartoonesque. Les amateurs de ses oeuvres seront satisfaits. A ceux qui ne connaissent pas König et qui souhaitent le découvrir, on conseillera plutôt des histoires complètes comme La capote qui tue ou Roy et Al, des albums qui tissent un récit complet plutôt que d'accumuler les gags.

A découvrir
V pour Vendetta
V pour Vendetta
Sambre
Sambre
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6