7/10Succube - Tome 1

/ Critique - écrit par Canette Ultra, le 01/01/2011
Notre verdict : 7/10 - Succombez ! (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Renart, après un premier ouvrage discutable, signe ici un titre complètement maîtrisé dont l'intrigue, entre enquête et ésotérisme, vous transportera du début à la fin.

Habitué de Manolosanctis, Renart signe son deuxième album solo après un Base Neptune qui fait ici figure de coup d'essai. Avec Succube, il s'engage dans un autre univers et dans une saga qui devrait se décliner sur plusieurs albums. Néanmoins, cette ambition est-elle envisageable pour le jeune artiste ? Si le raccourci à cette question est « oui », il convient tout de même de placer le décor et d'expliquer en quoi cette série a un fort potentiel.

Chimie, NFS, iono, gaz du sang !!!!
Chimie, NFS, iono, gaz du sang !!!!
Les premières pages plantent la trame de ce tome. Ainsi, dans une ambiance que ne renierait pas la Hammer, on découvre Arthur, un jeune médecin chargé d'assister son ancien professeur afin de soigner l'autisme de sa fille. Les choses dérapent vite et Arthur découvre qu'un rituel satanique a eut lieu en même temps que l'opération. Vingt ans plus tard, Lorenzo jeune homme parisien et apprenti détective privé, enquête sur le suicide apparent de l'un de ses amis. La petite amie de ce dernier serait en cause et le mystère qui entoure cette femme est entier. Vous vous en doutez, les deux histoires (Arthur et Lorenzo) vont se recouper. Mais au delà ce constat, c'est le talent qui va orchestrer cela qui va être intéressant. Sous forme, d'enquête, d'indices, de regards ou encore d'exposition des différents décors (principalement des monuments parisiens), nous nous laissons embarquer dans ce récit qui oscille entre polar et science-fiction. Les éléments seront distillés avec tellement de justesse que l'on se laisse emmener volontiers dans cette aventure.

Quelles étranges rouflaquettes !
Quelles étranges rouflaquettes !
Néanmoins, même s'il faut reconnaître que les gros plans sont sympathiques ou que les monuments ou les décors de premiers plan sont attrayants, le reste demeure souvent limite. La faute à des corps qui ont du mal à prendre (ou à rendre) les perspectives comme il se doit. L'action permet d'estomper cet effet mais cette constante est trop peu présente pour véritablement peser. Toutefois, il faut reconnaître que malgré ses petits désagréments, rien n'empêche l'immersion dans ce récit.

Succube est donc un premier tome plaisant qui envoûte littéralement le lecteur grâce à son atmosphère sombre et sa touche d'enquête. Le héros, loin des standards que peuvent avoir d'autres détectives, est perspicace mais pas très doué pour l'action. Son statut d'apprenti ne le rend que plus attachant tandis que la fameuse Succube semble jouer un jeu de chat et de la souris qui nous rend impatient de lire la suite.

A découvrir
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Sambre
Sambre
Royaume de Tolkien : Visions des Terres-du-milieu (Le)
Royaume de Tolkien : Visions des Terres-du-milieu (Le)