7.5/10Strangers in Paradise - Tome 14 - L'histoire de David

/ Critique - écrit par riffhifi, le 04/12/2010
Notre verdict : 7.5/10 - David qui ? (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Terry Moore marque une pause dans la saga de Strangers in Paradise, le temps de revenir en arrière et de donner un passé tangible au personnage de David. Les complétistes se devront de posséder l'album, les autres pourront peut-être s'en passer.

On a déjà dit en long, en large, en travers et dans le sens inverse des aiguilles d'une montre tout le bien qu'on pensait de Strangers in Paradise, la série-fleuve de Terry Moore qui mêle polar, romance[s], onirisme, existentialisme, trivialité et humour polymorphe. Après avoir été malmené par les aléas de l'édition française, ce comic book underground a finalement trouvé un habitat cosy chez Kymera, qui publie de nouveaux tomes tout en rééditant progressivement les premiers. Cette Les doigts dans le nez
Les doigts dans le nez
fois, c'est un inédit qui arrive en librairie : L'histoire de David, comme son nom l'indique, raconte l'histoire de... oui, bravo, de David.

Depuis le début de la saga, David Qin est un personnage un peu effacé. Timidement amoureux de Katchoo, embarrassé d'être le frère de la redoutable Darcy, il n'a jamais attiré sur lui les feux des projecteurs. Cette fois, l'auteur décide de revenir sur le passé du jeune homme, et sur les évènements qui ont fait de lui ce qu'il est. Jeune yakuza en pays américain, celui qui s'appelle alors Yousaka Takahashi est un petit con qui n'obéit qu'à la logique de gangs : les Japonais et les Chinois se livrent à une violente gué-guerre, et ce n'est pas le père de Yousaka qui dissuadera son fils d'y prendre part... car il est lui-même chef de clan. Après avoir tabassé à mort un jeune Chinois appelé David Qin, Yousaka réalise brusquement l'absurdité de ses actes, et décide de fuir l'ambiance malsaine qui l'entoure. Après tout, a-t-on idée de se faire allumer par sa propre (demi)-sœur ?...

Dans l'ensemble de la série, L'histoire de David fait office de parenthèse : Francine Les pieds dans le plat
Les pieds dans le plat
en est complètement absente, Katchoo n'y arrive que tardivement, et les évènements constituent un immense flash-back qui n'a pas réellement d'impact sur l'intrigue. On s'attarde simplement sur un personnage secondaire, que l'on est amené à mieux comprendre et à apprécier, avec ses torts et ses qualités, ses doutes et ses faiblesses. Toutefois, l'album n'est pas à proprement parler une déception : le style de Terry Moore y est parfaitement reconnaissable, bien que délibérément tenu en laisse pour s'adapter à la sobriété du propos. Pas de dérive graphique endiablée, ni d'irruption de séquences fantasmées. Mais les éclats de violence occasionnels font mouche, et les illustrations qui servent de marqueurs de chapitre, accompagnés d'extraits de la Bible ou de proverbes un brin pompeux, confèrent un côté solennel à l'ensemble. On peut trouver que cet épisode-ci manque un peu d'humour et de folie (Darcy est tout de même là pour amener un brin de perversion), et il faut attendre les dernières pages pour bénéficier de la présence de l'inestimable Katina Choovanski...

A découvrir
V pour Vendetta
V pour Vendetta
Ligue des Gentlemen Extraordinaires (La) - 1999-2000 - Volume I
Ligue des Gentlemen Extraordinaires (La) - 1999-2000 - Volume I
Tuniques bleues (Les)
Tuniques bleues (Les)