5/10Sigurd et Vigdis - Tome 1 - L'ordre

/ Critique - écrit par plienard, le 07/05/2013
Notre verdict : 5/10 - Six gourdes, c'est vite dit ! (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Le nouveau diptyque d’Hervé Loiselet et de Blary aux éditions du Lombard s’intitule sobrement Sigurd et Vigdis, du nom des personnages principaux qui le compose.
DR.

Issu, à la fois, des mythes et de la réalité concernant les jomsvikings, des mercenaires vikings dont l’existence n’est pas fondée, le lecteur va découvrir l'épopée du couple formé par Sigurd, l'homme, et Vigdis, la femme. Fondée ou pas, peu importe, me direz-vous, l’important pour le lecteur étant qu’il ait une histoire bien racontée et bien dessinée. Mais qu’en est-il ?

Sigurd est un grand guerrier, fier et cruel. S’il intègre les jomsvikings, un ordre de mercenaires alors qu’il est censé être trop jeune, c’est grâce à son talent lors du combat d’initiation. Celui qui lui fera passer ce rituel y perdra la tête alors qu’il lui avait laissé la vie sauve après avoir remporter le combat. Mais alors que c’est l’ordre qui devrait être prioritaire, c’est bien la vengeance de Sigurd qui le gouverne. Et lorsqu’il apprendra que son clan a été décimé par un autre, il partira accomplir sa vengeance.

Avec un style graphique pas  toujours très emballant, on va donc suivre la vengeance de Sigurd et la fuite du couple qu'il va former avec Vigdis. Pour être tout à fait honnête, tout cela manque cruellement d'héroïsme ou d'élan épique malgré certains faits glorieux. Les personnages principaux sont tributaires de la politique de leurs opposants et ne verront leurs survie qu'à leur acharnement à être libre (bien-sûr) mais surtout à l'entente de leurs ennemis.


DR.

 

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Androïdes – Tome 2 : Heureux qui comme Ulysse