7/10Sibylline - intégrale n°1 - 1965 à 1969

/ Critique - écrit par plienard, le 14/12/2011
Notre verdict : 7/10 - Claire comme de l’eau de roche (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

La première des cinq intégrales consacrée à la souris Sibylline est sortie au mois de Novembre 2011. De belles histoires imaginées par Raymond Macherot  font vivre des aventures presque humaines au petit rongeur. Et quand les bêtes se comportent comme les hommes, c’est n’importe quoi.

Lorsqu’un minet abandonné veut trouver refuge dans un foyer, la meilleure chose à faire est de débarrasser ce foyer des vermines qui le polluent. Ici, ce sont des souris qu’il convient d’expulser. Mais le chat va trouver sur son chemin des adversaires aussi intelligent que lui en la personne de Sibylline, son fiancé Taboum, ou encore Marmite. Les souris finiront par être délogées, celles-ci étant sensibles à la flagornerie et aux compliments.


DR.
Se retrouvant à la campagne, Sibylline et Taboum vont vivre de nouvelles aventures comme sauver la vie de Friquet le moineau, coupable d’avoir vexé un freux (oiseau de la famille des corbeaux). Il leur faudra déployer énormément d’énergie (comme faire rouler une betterave) pour pouvoir échapper à la vendetta des corbeaux.

Mais, il ne faut pas seulement sauver les moineaux, il faut aussi se protéger des rats comme Anathème, qui se proclame le plus fort et qui a pour principe de prendre par la force ce dont il a envi. Le nuisible, comme tout bon rat qui se respecte, va pourrir la vie champêtre de la petite souris et de ses amis (Flouzemaker le corbeau, Anselme le lapin, verboten le hérisson ...). Le rat va mobiliser une armée de congénère pour envahir la campagne et Sibylline, Flouzemaker, Anselme et Verboten vont se retrancher sur l’île aux cailloux au milieu de la rivière. Un blocus va alors s’organiser et de petites victoires et défaites vont émailler les deux camps.

Raymond Macherot est le papa de cette petite souris et de la série éponyme. On le connaît, notamment, pour avoir créé Clifton, ou encore Chlorophyle. Il  a, ici, inventé tout un monde animalier vivant et évoluant comme les humains : Sibylline fait la cuisine, Flouzemaker fait du commerce (normal avec un nom pareil), le hérisson fait la police, Anathème fait la guerre.


DR.
La petite souris est apparue dans le journal de Spirou en 1965. Elle a droit ici à une réédition sous forme de cinq intégrales dont la première vient de paraître en Novembre 2011 aux éditions Casterman. Si dans les premiers épisodes son rôle n’est pas le plus important, c’est elle qui a le plus gros caractère (et le plus mauvais aussi). Par certains côtés, elle est même énervante, mais elle sait faire preuve de gentillesse et d’intelligence qu’elle mettra à profit pour se sauver d’Anathème et de ses rats.

Dans cette première intégrale, un dossier est consacré à son auteur, Raymond Macherot, où l’on découvre un homme inquiet mais très apprécié par ses collègues. Un merveilleux hommage d’Hergé, lui-même, qui le désignera comme le Walt Disney européen. Quoi de mieux ?


la couverture de l'intégrale.

A découvrir
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
V pour Vendetta
V pour Vendetta
Joe Bar Team
Joe Bar Team