4.5/10Si seulement ? Ah, si seulement...

/ Critique - écrit par Sylvain, le 11/05/2011
Notre verdict : 4.5/10 - Si seulement c'était plus dynamique... (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Joe Horton est un écrivain célèbre, mais sa vie aurait pu être différente si à certains moments cruciaux il avait fait des choix différents... Voici le pitch de cette bande dessinée qui manque cruellement de punch, mais qui se laisse lire malgré tout.

Rodolphe et Chabane ne sont pas des inconnus. Le premier est le scénariste de Kenya, Trent, Assassins, etc. (voir ici une liste plus complète), tandis que Lounis Chabane est bien connu pour Carmen + Travis, Ruden, voleur de poules ou encore Golden Cup. Ils travaillent ici en tandem pour la collection Grand Angle éditée par Bamboo, collection qui est globalement de très bonne tenue.

Si seulement ? Ah, si seulement...
DR.
L'album a donc toutes les cartes en main pour être une grande réussite, et pourtant, et vous l'avez deviné sans doute, je suis légèrement circonspect. L'histoire a pourtant un bon potentiel. Joe Horton est un écrivain à succès, qui retape une vieille baraque pour s'installer avec sa femme June et son fils Louis. La baraque aurait appartenu à un sorcier, et quand Joe découvre une salle étrange avec cinq portes identiques au fond d'un vieux couloir dans la cave, il ne se doute pas que cela va changer, littéralement, sa vie. En effet, en empruntant l'une des portes, il va découvrir que sa vie a totalement changé, car l'un des évènements fondateurs de sa jeunesse aura eu un dénouement différent de ce qu'il avait été dans sa vie "originelle".

Bref, vous avez maintenant compris le "Si seulement...", qui est là pour nous dire que tout aurait pu être différent si seulement on avait fait d'autres choix dans notre passé. Bien sûr, un tel pitch ne casse pas trois pattes à un canard, mais on aurait pu avoir un album sérieux et solide avec ça. Et bien ce n'est pas réellement le cas, et ce surtout car le déroulé de l'album est un peu laborieux : les auteurs veulent tout nous raconter, tout nous expliquer sur la vie du personnage principal, et c'est un peu trop. En plus, dans toutes ses incarnations il n'y a pas grand chose qui permet de sympathiser avec Joe Horton, qui m'apparaît comme un être désagréable dans tous les cas...

Concernant le dessin, il est raisonnablement efficace, même si un effort aurait pu être fait pour les arrières plans, qui sont un peu vides...

Au final, un album qui me laisse sur ma faim, mais qui peut être sauvé par la suite à venir, si cette dernière donne un souffle un peu plus épique aux tribulations de notre héros.

A découvrir
Joe Bar Team
Joe Bar Team
Joe Bar Team
Joe Bar Team
Jack Palmer - Tome 12 - L'enquête Corse
Jack Palmer - Tome 12 - L'enquête Corse