8.5/10Secrets : Le serpent sous la glace - Tomes 1 à 3

/ Critique - écrit par iscarioth, le 02/01/2007
Notre verdict : 8.5/10 - Les secrets russes (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - laisser un commentaire

Critique des tomes 1 à 3 : Un excellent triptyque, régulier du début à la fin, un parcours sans faute, tout simplement, à conseiller vivement à tous les amateurs du travail de Giroud.

Un album signé Frank Giroud, c'est déjà l'assurance d'une BD travaillée, fignolée, documentée et à teneur historique. Giroud est l'historien justicier de la bande dessinée franco-belge : il casse le silence sur la guerre d'Algérie avec Azrayen', il apprend au lecteur à éviter le confinement géographique, dans la représentation mémorielle d'une guerre avec Quintett, il éveille l'esprit du lecteur quant au parcours d'un fragment de religion à travers les âges avec le Décalogue... En somme, il réalise des oeuvres fictionnelles ancrées dans l'histoire et suscitant une grande réflexion personnelle.

La pertinence géopolitique


Avec Secrets : le Serpent sous la glace, notre scénariste d'intérêt pédagogique s'aventure en Russie, une Russie contemporaine mais qui porte encore les très profondes cicatrices de son passé communiste. En tant qu'oeuvre de mémoire et de réflexion sur la terreur politique qui a sévi à l'est, Secrets, malgré son caractère fictionnel et son incrustation dans un genre policier très codifié, est à recommander. On osera dire que le triptyque, dans une optique thématique, peut être rangé entre la Partie de Chasse de Bilal et le Livre noir du Communisme de Stéphane Courtois. La dimension géopolitique de l'oeuvre est très fouillée, avec des informations précises distillées dans l'intrigue, suffisamment cadencée et articulée pour tenir en haleine. L'histoire contée est celle de Valentin, le fils de Vassili Kozlov, mystérieux vieillard qui décède devant son poste de télévision. En déménageant la maison de feu son père, Valentin retrouve des indices concernant sa vie passée en Russie. Tombé sur des éléments intrigants, le jeune homme décide de s'embarquer pour l'est pour débroussailler le passé de son paternel... Evidemment, on retrouve en chemin l'habituelle rencontre amoureuse, plutot bien gérée, ne prenant jamais le pas sur l'intrigue et ne se complaisant pas dans la guimauve. L'intrigue amoureuse entre Valentin et Elena, sans être hors norme, est intéressante, plutôt inhabituelle.

Sur le chemin des origines


Le pitch de base est très simple : un jeune homme qui se décide à mener l'enquête sur la vie de son défunt père, et, sur le terrain, toute une série d'événements qui le dépassent plus ou moins... Une fiction à recette habituelle qui fonctionne très bien. L'intrigue est fort épaisse, Giroud propose une histoire qui évite bien les erreurs récurrentes du genre : le comportement des personnages est plausible et les événements s'enchaînent à un rythme maîtrisé. On peut être rebuté au début par le dessin très académique et épuré de Milan Jovanovic, dont le trait ressemble énormément à celui de Erik Juszezak, mais en avançant dans l'histoire, on est assez convaincu du fait que son style, réaliste et sans extravagances, est très approprié à une histoire comme Secrets : le serpent sous la glace. Jovanovic, s'il ne fait pas dans l'expérimentation stylistique, possède de très grandes qualités de dessinateur : celle de donner à ses visages un maximum d'expressivité tout en ne tombant pas dans l'étirement caricatural et celle de savoir planter un décor. Les paysages moscovites, souvent urbains et délabrés, sont fascinants de précision et de rigueur géométrique, ce qui permet une immersion totale. Une immersion favorisée aussi par un découpage excellent, qui se divise en trois temps : le temps présent (la course poursuite), le passé proche (l'enquête de Valentin) et le passé lointain (la vie de son père racontée). Une formule qui excite la curiosité et amène un rythme de lecture dévorant...


Secrets, le serpent sous la glace nous montre un Frank Giroud qui, comme à son habitude, fait se rejoindre histoire individuelle et histoire nationale. Cette série surprendra tout de même les habitués du scénariste par son coté policier (dans le sens de l'enquête), plus développé qu'à l'accoutumée. Un excellent triptyque, régulier du début à la fin, un parcours sans faute, tout simplement, à conseiller vivement à tous les amateurs du travail de Giroud.


A découvrir
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Sambre
Sambre
V pour Vendetta
V pour Vendetta