4.5/10Secrets : Pâques avant les Rameaux

/ Critique - écrit par riffhifi, le 26/03/2009
Notre verdict : 4.5/10 - Même pas Pâques (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - 1 réaction

Le premier des Secrets à voir le jour en un seul tome est également le plus faible. Sortez plutôt vos deniers pour acheter tous les volumes de L'écorché ou de Samsara.

Frank Giroud est un scénariste de bandes dessinées aussi prolifique qu'inspiré, et ses Secrets parus chez Dupuis, mobilisant un artiste différent pour chaque histoire, ont toujours été d'excellents moments de lecture. C'est donc avec une certaine gêne qu'on parcourt ce dernier-né, paru en un seul tome là où les précédents se déclinaient en 2 à 3 volumes. Pourquoi avoir choisi de publier celui-ci en un exemplaire de 100 pages plutôt que deux de cinquante ? De peur que les lecteurs du premier n'achètent pas le second ?...


On pourrait conjecturer sans fin sur les raisons de la faiblesse de Pâques avant les rameaux. Giroud l'a coécrit avec sa compagne Virginie Greiner : peut-être se sont-ils fait l'écho d'une histoire de leur entourage, sans réaliser le peu d'intérêt qu'elle présentait pour le lecteur lambda ? Le dessin est de Marianne Duvivier, déjà à l'œuvre sur la première histoire des Secrets, L'écharde : faut-il voir ici une certaine lassitude, qui s'exprime à travers une galerie de visages interchangeables affublés d‘un gros pif ? Que les membres d'une même famille se ressemblent jusqu'à la gémellité, passe encore, mais que le blondinet ait la même tête qu'un chanteur mexicain sans rapport avec l'histoire, et que les deux soient figurés côte à côte page 76, c'est un peu fort.

L'intrigue est bâtie entièrement sur un suspense que brise presque totalement le titre, pour ceux qui connaissent le sens de l'expression « Pâques avant les rameaux ». Pour ceux qui ne seraient pas adeptes des adages vieillots, il s'agit de désigner une grossesse entamée avant le mariage. Y aurait-il un secret honteux dans le passé de la famille Maréchal ? Suzanne, murée dans le silence d'un hôpital psychiatrique depuis treize ans, aurait-elle refoulé une faute inavouable ? Le scénario prend la chronologie à rebrousse-poil, et retrace l'histoire à coups de flash-backs découpés en chapitres lourdement numérotés : I. L'accident, II. Souvenirs, III. Le maquereau aux groseilles...


Le scénario et les dialogues ne sont pas réellement mauvais, et réservent même quelques passages finement observés, qui mettent l'accent sur les tensions qui peuvent exister au sein d'une famille. Mais on peine à se passionner pour cette quête laborieuse d'une vérité qu'on devine dès les premières pages. Même la scène "choc" qui clôt l'album laisse de marbre, et peut quasiment faire rire les cyniques. Le dossier de presse évoque Usual suspects et Claude Chabrol : la première comparaison est une simple blague, mais on ressent effectivement quelque chose d'apparenté au style du cinéaste français, amateur d'ambiances lourdes au sein de petites bourgeoisies de campagne. Malheureusement, cette ambiance ne suffit pas à rendre réussi cet album de trop, coupablement anecdotique et peu viscéral par rapport aux autres Secrets.

A découvrir
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Jack Palmer - Tome 12 - L'enquête Corse
Jack Palmer - Tome 12 - L'enquête Corse
Sambre
Sambre