9/10Secret War

/ Critique - écrit par Canette Ultra, le 06/08/2012
Notre verdict : 9/10 - Un secret à répéter ! (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - laisser un commentaire

Les grandes histoires qui ont façonné le monde Marvel s’enchaînent et bouleversent la vie de super-héros de nombreuses façons. Si certains d’entre vous ont en tête Civil War, on se rappelle la guerre que cela avait déclenchée ainsi que les répercussions à plus ou moins long terme comme la mort de Captain America ou la révélation de l’identité de Spider-Man. Ce que certains ignore, c’est qu’avant Civil War, il y a eu Secret War et comme son nom l’indique, cette mini série est demeurée inconnue de beaucoup de gens. Pourtant les amateurs du Marvel Ultimate Alliance 2 devraient connaître cette histoire puisqu’elle préfigure les premières missions du jeu. Aux commandes du navire, le fameux Brian Michael Bendis qui sera justement le papa des grands bouleversements Marvel comme Civil War, Secret Invasion et bien d’autres comme House of M. Il guide donc le monde des super-héros et n’hésite pas à donner un coup de pied dans la routine de nos idoles. À ses côtés, Gabriele Dell’Otto signe le dessin et les couleurs de cette album. Habituellement, il illustre avec maestria les couvertures de différentes sagas Marvel. Ici, il va briller sur chacune des pages de ce graphic novel.


Nick Fury, homme de l'ombre !
Nick Fury est le big boss de cet album. Il parvient à déceler un complot qui fait de certains vilains un groupe terroriste. Ces mauvais garçons sont tous équipés d’instruments high tech provenant du même fournisseur qui semble avoir un plan en tête contre les USA. Fury décide donc d’agir mais le gouvernement ne le suit pas dans son idée afin d’éviter des troubles politiques. Fury monte donc une équipe secrète composée de super-héros afin de lutter contre le terrorisme. Spider-Man, Captain America, Luke Cage, Wolverine, Daredevil ou encore la Veuve Noire composent ce groupe de choc. Avec un tel casting, le moins que l’on puisse dire c’est que cela détonne. Spidey essaie de détendre l’ambiance, Captain America joue les bien-pensant tandis que Wolverine picole ou que Luke Cage manie un humour plus acerbe. Au-delà des individualités, ce sont les actions qui vont parler. Grosses bagarres et intrigues vont parcourir cette album. L’ambiance espionnage est jouée à fond avec les retranscriptions d’interrogatoires qui permettent de faire avancer l’histoire ou encore avec fichiers sur les personnages que tous les fans apprécieront notamment pour les petites notes de Fury.


L'équipe de choc en action !
Graphiquement, rien à redire, c’est du grand art. Quand on pense que tout cela est fait à la peinture, cela laisse rêveur. Bendis laisse libre court à Dell’Otto qui n’hésitet pas à se donner dans des scènes d’actions épiques et dans des doubles pages gorgées de détails. Le réalisme ambiant donne à cet album un cachet appréciable. Les émotions les plus diverses parcourent les visages de nos héros tandis qu’ils exécutent des chorégraphies martiales élaborées. Les pouvoirs de chacun sont bien mis en avant et on appréciera les esquives de Daredevil ou encore la force brute de la Chose.

Peu de chose à redire donc dans cet album même s’il est presque dommage qu’il soit si court mais comme le voulait Fury, c’est l’efficacité qui prime. Les conséquences de cette « mini » série se dessine notamment Civil War qui semble plus que jamais être une épée de Damoclès sur nos héros à la fin de l’album. Une œuvre à se procurer et à lire d’urgence.


Pages bonus en fin d'album, incontournable pour les fans !


Les amateurs apprécieront la richesse de cette scène !

A découvrir
Tuniques bleues (Les)
Tuniques bleues (Les)
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Royaume de Tolkien : Visions des Terres-du-milieu (Le)
Royaume de Tolkien : Visions des Terres-du-milieu (Le)