6/10Pour toi Sandra

/ Critique - écrit par iscarioth, le 11/07/2005
Notre verdict : 6/10 - Les quatre vingt pages de BD (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 4 minute(s) - 2 réactions

Pour toi Sandra est une oeuvre à la fois utile et dangereuse. Utile, car elle remplit assez bien son rôle informatif et préventif auprès des plus jeunes. Dangereuse, car elle n'invite pas les lecteurs à réfléchir et tente de leur faire avaler des idées toutes faites.

Derib a longtemps été connu pour ses bandes dessinées humoristiques, plutôt destinées aux enfants : Attila, Pythagore et surtout Yakari, très célèbre série scénarisée par Job et traduite en treize langues... Depuis 1991, le dessinateur s'est investi dans trois oeuvres de prévention : Jo (1991), Pour toi Sandra (1996) et No Limits (2000). Des BD à thèmes, très orientées, construites pour renseigner et pour toucher un public en proie à des dangers. Ces trois BD ont été financées par des associations et ont souvent été distribuées un peu partout dans les collèges et lycées...

L'histoire

Sandra est une jeune fille paumée. Alors qu'elle tente de voler un lecteur CD dans une grande surface, elle fait la rencontre de Doris, femme mûre au passé très douloureux...

Une oeuvre de commande

Jo, réalisé en 1991 par Derib pour l'association « Fondation pour la vie » a atteint son but : l'album s'est bien répandu dans tous les établissements secondaires de France. Il a réussi à toucher un public jeune et a donc rempli son rôle préventif. Cinq ans plus tard, une autre association, le « Mouvement du Nid », fait appel à Derib pour oeuvrer sur un autre thème : la prostitution. A échelle locale, Pour toi Sandra est distribué par les directions départementales des Affaires Sanitaires et Sociales. Même si l'album connaît un retentissement moins important que Jo, il se diffuse bien. Pour toi Sandra fait maintenant partie de ces albums qui pullulent sur les stands de brocante, marchés aux puces et autres magasins d'occasions. En ouvrant ce one-shot, ne vous attendez pas à découvrir une BD d'auteur. Il faut le savoir, Pour toi Sandra est clairement orienté, sa finalité est didactique. Il s'agit de faire découvrir au public les engrenages, symptômes et dangers de la prostitution. L'entreprise, clairement dirigée, n'en demeure pas moins louable. Derib, lorsqu'il s'attaque à Pour toi Sandra, est un dessinateur chevronné. Il sait comment mettre en images les thèmes et témoignages recueillis.

Entre prévention et propagande

Pour toi Sandra a été élaboré par Derib à partir du témoignage de rescapées. La BD a certainement aussi été construite à partir des volontés de messages dictés par l'association « Mouvement du Nid », productrice et commanditaire de l'album. Dans Pour toi Sandra, la prostitution est montrée comme une maladie. En aucun cas elle ne peut accéder au statut de « métier ». Si, pour certains lecteurs, le message délivré reste ambigu au bout des quatre vingt pages de BD, un appendice rédigé par l'association « Mouvement du Nid » a été placé. Si ce supplément écrit renseigne bien le lecteur sur la prostitution, en dénonçant les engrenages déjà mis en scène par la BD (argent facile, exploitations, pressions), il est clairement orienté, politiquement parlant. Même du coté des associations féministes, le thème de la prostitution reste un débat ouvert. La question n'est pas réglée et abolitionnistes et non abolitionnistes confrontent encore aujourd'hui leurs arguments pour la réglementation ou l'interdiction des métiers du sexe. Pour toi Sandra n'ouvre pas ce débat et montre que la prostitution est, bien plus qu'un délit, une maladie sociale conduisant à la perte de la dignité : atteinte de l'intégrité physique et psychique, exposition aux violences et aux MST, débouchés sur l'alcoolisme et la drogue... Sur la question de la réglementation, « Mouvement du Nid » prononce une réponse formelle : « La prostitution n'est pas à aménager ni à moderniser. [...] Elle est à refuser, au même titre que la misère, la drogue ou la torture ». L'association va encore plus loin dans l'affirmation, avec des formules telles que : « la pornographie répand une véritable idéologie du viol ». Des propos partisans on ne peut plus discutables. La bonne foi de l'association peut être remise en cause. Si Derib effectue un véritable travail de prévention avec ses quatre-vingt pages de bandes dessinées, dénonçant les dangers possibles de la prostitution, l'association « Mouvement du Nid », dans l'appendice, donne dans la « propagande » de ses idées, que certains ne manqueront pas de qualifier de réactionnaires, voire régressistes. Il aurait été plus judicieux de se limiter à un rôle préventif et informatif ou, en cas d'ouverture polémique et politique, de montrer autre chose qu'un point de vue unilatéral en ouvrant un débat et en posant des questions.

Démago ? Efficace ?

Tout en conservant un certain sens de la pudeur (jamais d'organes sexuels apparents), Derib a su dessiner le sexe et son commerce sans hypocrisie. C'est une bonne chose quand on sait que l'oeuvre en question est en priorité destinée aux adolescents. On peut trouver Pour toi Sandra très démago. Les proxénètes sont très typés, la clientèle des prostituées est diabolisée, l'ensemble des personnages est plutôt manichéen. Mais Pour toi Sandra remplit bien son rôle ; celui de divertir en informant. La prostitution n'est pas un thème sur lequel on surinforme vraiment les plus jeunes. La découverte de cette BD en CDI vaut cent fois mieux que la lecture de n'importe lequel des Tendre Banlieue. Pour toi Sandra n'est pas non plus déplaisant à lire pour les adultes. Derib, comme souvent, arrive à scotcher ses lecteurs par l'émotion. Sa mise en cadre est très resserrée et plutôt inventive, avec de nombreuses variations. Les dialogues ne sont pas mauvais même si, parfois, l'utilisation du passé simple vient un peu plomber la crédibilité des discussions.


Pour toi Sandra est une oeuvre à la fois utile et dangereuse. Utile, car elle remplit assez bien son rôle informatif et préventif auprès des plus jeunes. Dangereuse, car elle n'invite pas les lecteurs à réfléchir et tente de leur faire avaler des idées toutes faites.

A découvrir
V pour Vendetta
V pour Vendetta
Sambre
Sambre
Caste des Méta-Barons (La)
Caste des Méta-Barons (La)