8.5/10La Saga de Wotila - Tome 1 - Le jour du prince cornu

/ Critique - écrit par plienard, le 22/06/2011
Notre verdict : 8.5/10 - Les goths, goths, .... les wisigoths (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

En échange de la sécurité de la région, le clan goth de Thoruf prend possession des terres près de Tolosa. Au sein du clan, vit le jeune Wotila amené à devenir prêtre. Mais de nombreuses forces, autres que divines, vont entrer en jeu. Hervé Pauvert et Cécile Chicault signent un album passionnant dont on attend la suite en 2012 avec impatience.

Nous sommes à la limite de deux époques, la fin de l’antiquité et le début du moyen-âge. Les goths thervinges (ou wisigoths) fuient les huns et cherchent une nouvelle terre qui les accepte.
DR.
Après de terribles affrontements, et avoir fait vaciller l’empire romain, les goths auront leurs terres près de Tolosa. En échange, ils protègeront les populations locales des bagaudes. C’est dans cette époque troublée que né Wotila, fils du prêtre Livtrasir et destiné à lui succéder.

Hervé Pauvert et Cécile Chicault sont les auteurs de cette série tout à fait impressionnante. Impressionnante par la qualité du scénario et des dessins, par la densité des personnages et des faits historiques. En la lisant, le lecteur prendra doublement du plaisir en rêvant et en s’instruisant. Car l’attrait de l’album vient aussi du fait que l’on ne s’ennuie pas et qu’il n’y a rien de pénible ni de lourd.

La richesse historique de l’album vient du scénariste Hervé Pauvert, enseignant d’histoire et de géographie à Angoulême, capitale mondiale de la bande dessinée. C’est donc, tout naturellement, que le lien se fait avec Cécile Chicault, la dessinatrice agrégée d’arts plastiques et Alph-art Jeunesse d’Angoulême en 2000 pour l’adaptation du conte de Grimm Le diable aux trois cheveux d’or.
DR.
Au pedigree des deux artistes et en feuilletant l’album, un doute peut s’installer quant à l’intérêt de l’œuvre, est-ce qu’elle ne va pas être trop pompeuse ? Pourtant dès les premières pages, le doute s’estompe, balayé par la qualité d’ensemble. Le dessin que l’on pouvait juger de puéril, s’avère au contraire très efficace et est parfaitement en adéquation avec l’atmosphère générale. Le dessin et la couleur sonnent juste et rappellent une ambiance moyenâgeuse. Dans le même temps, le scénario touffu n’est pas en reste. Entre histoire d’amour que l’on pressent, complot criminel et politique, événement surnaturel, l’intrigue est riche et n’est jamais difficile à comprendre. Au contraire, tout s’enchaine de façon naturelle et s’insère dans un cadre historique maitrisé malgré sa complexité. Les différentes volontés des gallo-romains, des goths, la montée du christianisme et les restes de religion païenne sont mélangés et expliqués. À sa grande surprise, le lecteur découvre une histoire complexe et bien plus intéressante qu’un cours d’histoire.

Si un éclairage sur les Goths pourrait refroidir des lecteurs, Hervé Pauvert et Cécile Chicault y mettent tout leur talent et leur savoir pour nous offrir un superbe album. Une bande dessinée instructive qui nous permet de ne pas avoir honte d’en lire. D’ailleurs, il y a-t-il encore des gens qui en ont honte ?


DR.

A découvrir
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Sambre
Sambre
V pour Vendetta
V pour Vendetta